Les dessins restent et demeurent le principal moyen par lequel les architectes communiquent leurs idées aux clients, aux artisans ou encore à leur équipe de conception.

La façon dont ces dessins sont créés a évolué au fil du temps et continue d’évoluer quotidiennement.

Chaque logiciel de conception est ciblé sur différents besoins, et le choix de celui qui vous convient le mieux dépend de nombreux facteurs tels que le coût, la compatibilité avec d’autres programmes et le temps que vous êtes prêt à consacrer au processus de dessin.

Quels sont les types de logiciel utilisés par les Architectes? Pour quelle utilisation? Quels sont les principaux logiciels utilisés dans l’industrie? Ce sont là toutes les questions auxquels nous allons répondre dans ce guide.


Quels sont les types de Logiciels utilisés en Architecture?

Il existe une multitude de logiciels utilisés par les architectes mais on peut les classer en six catégories : les logiciels de dessin 2D, les logiciels de modélisation 3D, les logiciels dits « BIM », les moteurs de rendu, les logiciels de retouche d’image et les logiciels de publication.

1 – Les logiciels de dessin en 2D

Les logiciels de dessin 2D permettent de dessiner tout les éléments de dessins en deux dimensions. Il s’agit principalement des différents plans de niveaux, des coupes et des façades mais aussi tout ce qui est relatif aux dessins de détails techniques.

Autocad est le leader incontesté des logiciels de dessin en 2D.

Bien qu’il ait été développé à l’origine pour les ingénieurs en mécanique, il est aujourd’hui utilisé par de nombreux corps de métiers dont les architectes.

Interface du Logiciel Autocad

Il est actuellement, selon Forbes, le logiciel de DAO le plus répandu dans le monde. C’est un logiciel de dessin technique pluridisciplinaire. Il est utilisé en industrie, système d’information géographique, cartographie et topographie,électronique, mécanique et bien sûr en architecture et urbanisme.

Autocad est un logiciel payant mais il existe aujourd’hui des alternatives gratuites de très bonne facture. (sans mauvais jeu de mot).

Pour aller plus loin :   5 Alternatives Gratuites à AutoCad pour Windows

Interface de Draftsight, une alternative gratuite à Autocad.

Le format de fichier qui représente le mieux ce type de logiciel est le DWG.

DWG est le format natif des fichiers de dessins AutoCAD. DWG est l’abréviation de DraWinG (littéralement dessin). Le DWG, de par sa diffusion, est devenu de facto le standard de l’industrie CAO et DAO. (Conception Assistée par Ordinateur et Dessin Assisté par Ordinateur).

Pour aller plus loin :   Les Formats de fichiers dans le DAO/CAO : Le Guide

C’est ce fichier DWG qui sera utilisé comme base pour passer à l’étape suivante : la modélisation 3D de votre projet.

Exemples de logiciels 2D : Autocad, Autocad LT, Draftsight, LibreCad, NanoCad etc.

2 – Les Logiciels de modélisation 3D

Crédits : NatureArts100

Les logiciels de modélisation permettent quant à eux de réaliser des maquettes 3D de vos projets d’Architecture.

Une fois votre plan dessiné, il est alors temps de lui faire prendre forme. Pour ce faire, il faut faire recours à ce qu’on appelle un logiciel de modélisation 3D.

La modélisation 3D est le processus de création d’une représentation 3D de n’importe quelle surface ou objet en manipulant des polygones, des arêtes et des sommets dans un espace 3D simulé.

La modélisation 3D est utilisée dans un large éventail de domaines, y compris l’ingénierie, le divertissement, le cinéma, les effets visuels, le développement de jeux, la publicité commerciale et bien sûr l’architecture.

Il existe de nombreux logiciels de modélisation 3D sur le marché, mais le plus utilisé à l’heure actuelle dans le domaine de l’Architecture est Sketchup.

L’interface de TSketchup

Ce logiciel a été un succès pour une raison: c’est de loin de le logiciel de modélisation 3D le plus facile à utiliser. Très accessible, vous pourrez obtenir des résultats très corrects après seulement quelques heures d’apprentissage.

Bien que facile à apprendre, maîtriser le logiciel pour des tâches complexes reste ardu. Heureusement, de nombreuses formations existent sur le web pour se perfectionner à cet outil.

L’autre raison pour laquelle Sketchup est aussi populaire, c’est l’existence de ces petits outils qu’on appelle les plugins, des « logiciels dans le logiciel » qui permettent d’étendre les capacités du soft.

Pour aller plus loin :   Sélection de 20 Plugins incontournables pour SketchUp

Enfin, Sketchup est gratuit pour le particulier mais pour un usage professionnel (par exemple, l’import/export de divers types de fichiers comme les .dwg), il est nécessaire de se procurer une licence pro.

Un autre géant de la 3D dans le domaine de l’Architecture, c’est 3Ds Max. Créé par la societé Autodesk, c’est le leader en matière de 3D généraliste. Plus complexe et plus complet que Sketchup en terme de fonctionnalités, il est très utilisé en Architecture. A l’instar de Sketchup, il dispose également d’un bon nombre de plugins très utilisés dans le domaine de l’Architecture. Idem pour Cinema4D 

Pour aller plus loin :   17 Plugins 3ds Max Indispensables pour les Rendus d'Architecture

Mention honorable à Blender, un puissant logiciel de modélisation 3D entièrement gratuit et qui possède aussi une liste d’outils parfaitement taillés pour de l’architecture.

L’interface de 3ds Max.

Pour faciliter le processus de création, il peut être intéressant de faire recours à des bibliothèques de mobiliers, d’arbres ou de textures déjà réalisées, plutôt que de tout modéliser soi même.

Pour aller plus loin :   10 Sites où télécharger gratuitement des objets 3D pour l’architecture

Exemples de logiciels 3D : Sketchup, 3ds Max, Cinema4D, Blender, Maya, Rhino etc.

3 – Les logiciels « BIM »

Les logiciels « BIM » représentent le futur en matière de logiciel d’architecture.

BIM est le sigle américain de Building Information Modeling, de Building Information Model, ou encore de Building Information Management. Sa transcription française ne fait pas consensus, pour plusieurs raisons : building est à la fois un verbe (construire, réaliser, exécuter, fabriquer…) et un nom (bâtiment, ouvrage, construction…) de même que le « m » qui peut désigner à la fois le modeling (modéliser, modeler, donner forme, organiser, agencer, construire une maquette, imaginer…) et le model (modèle, maquette, prototype…). Cette multiplicité de sens est exploitée par les anglophones, ce qui rend le terme pratiquement intraduisible hors de tout contexte.

Wikipedia

Le BIM ne se limite pas aux seuls bâtiments, il concerne l’ensemble des acteurs de la construction, y compris le génie civil, les travaux publics, l’ensemble des infrastructures et des réseaux. Il ne se limite pas non plus à l’acte de construire, mais concerne l’ensemble du cycle de vie d’un ouvrage.

 

 

Dans un fichier DWG, les murs et les portes dessinés sur Autocad ne sont que des lignes. Sur 3ds ou C4D, ce ne sont que des polygones.

Dans un logiciel BIM, l’approche est radicalement différente. Un fichier produit depuis un logiciel BIM comprend le modèle d’un ouvrage bâti, pouvant tenir dans un fichier numérique, lequel comprend toute l’information technique nécessaire à sa conception, sa construction, les opérations préalables à sa recette (intégration, essais, vérifications, certification), son entretien, ses réparations, d’éventuelles modifications ou agrandissements et sa déconstruction).

Le fichier n’est pas qu’un catalogue d’objets positionnés dans l’espace ; il comprend aussi une description des relations entre objets et de leurs propriétés (par exemple : jonctions de murs, type d’ouverture ou de traversée d’un mur ou d’une dalle et ruptures de pont thermique).

Pour en savoir plus sur les contours de cette technologie, je vous conseille l’excellent site Objectif-Bim.

Aujourd’hui, deux logiciels typés « BIM » se partagent actuellement le marché : Archicad de Graphisoft et Revit de chez Autodesk. J’ai écrit une analyse de ces deux logiciels où j’y soulève leurs forces et faiblesses que vous pourrez trouver sur ce lien, avec en complément, une analyse du logiciel Vectorworks Architecture de chez Vectorworks Inc.

Pour aller plus loin :   Top 4 des Logiciels d'Architecture Professionnels A découvrir

L’interface d’Archicad.

Ces logiciels gèrent à la fois le côté 2D et 3D de l’étape de production, ce qui constitue un gain énorme en terme de productivité.

A l’instar des logiciels de modélisation 3D, ce sont des logiciels qui demandent beaucoup de ressources. Il est donc important de disposer d’un ordinateur capable de les faire tourner correctement. A ce propos, vous pouvez suivre ce lien pour voir mes recommandations des meilleurs pc portables pour architectes du moment ou mon guide sur comment monter une station de travail pour les logiciels d’architecture.

Pour aller plus loin :   Les Meilleurs Ordinateurs Portables pour Architectes - 2018

Enfin, il peut être intéressant de noter que les logiciels BIM sont des package All-in-One capables de gérer toutes les étapes de production en matière de production architecturale, certaines avec plus de succès que d’autres.

Ps : Grâce à quelques extensions comme PlusSpec, il est possible de transformer Sketchup en logiciel BIM, moyennant quelques euros. Bon à savoir pour les petites agences qui voudraient faire du bim sans avoir à dépenser des milliers d’euros.

Exemples de logiciels Bim : Archicad, Revit, Vectorworks, Solidworks, Allplan etc.

4 – Les moteurs de rendu 

Que vous soyiez passé par la combinaison logiciels 2D-3D ou directement par un logiciel BIM, vous êtes normalement en possession du modèle 3D de votre projet. C’est donc le moment de passer à l’étape de ce qu’on appelle le rendu.

Le rendu 3D est le processus d’infographie 3D qui permet de convertir automatiquement des modèles 3D en images sur un ordinateur. Il existe plusieurs styles de rendu d’Architecture mais pour simplifier, on retiendra qu’il existe deux types de rendus : les rendus photo-réalistes et les rendus non photo-réalistes.

Exemple de rendu 3D Photoréaliste.

Il existe deux types de moteurs de rendu utilisés en Architecture : les moteurs de rendu spécialisés et les moteurs de rendu généraliste.

 

 

  • Les moteurs de rendu généralistes quant à eux sont des moteurs de rendu qui sont utilisés dans un éventail d’autres domaines mais utilisables également pour produire des images d’Architecture. Ils sont bien plus techniques et donc bien complexes à maîtriser. En contrepartie, ils donnent des résultats bien plus intéressants. Ce sont V-ray, Corona ou encore Fstorm. A la question de savoir lequel de ces moteurs est le meilleur pour faire de l’architecture, je vous invite à consulter cet article.
Pour aller plus loin :   Quel est le meilleur moteur de rendu pour l'Architecture?

Que vous utilisez un moteur de rendu spécialisés ou non, il est toujours nécessaire d’apporter certaines retouches à votre image pour la sublimer. C’est là qu’intervient la prochaine catégorie d’images.

Exemples de moteurs de rendu : Lumion, Artlantis, Twinmotion, V-ray, Corona, Mental Ray, CineRender etc.

5 – Les logiciels de retouche d’images

Lorsqu’on parle de logiciel de retouche d’images, un nom pend sur toutes les lèvres : Photoshop.

C’est effectivement le numéro 1 dans sa catégories, bien qu’il possède quelques concurrents ainsi que des alternatives gratuites tout à fait honorables.

Pour aller plus loin :   5 Alternatives Gratuites à Photoshop

Gimp, un sérieux concurrent à Photoshop. Entièrement gratuit.

Ces logiciels interviennent à l’étape finale de ce qu’on appelle communément la « post-production » ou encore « post-prod » pour les intimes. Elle consiste à améliorer la qualité de votre rendu de base (appelé le raw render) afin d’atteindre ce fameux saint graal qu’est le photoréalisme.

Cela peut passer par des corrections de couleur, de lumonisté/contraste, de profondeur de champ ou d’autres d’ajouts de détails mineurs.

Ajouter des détails mineurs à vos rendus peut prendre beaucoup de temps, mais cela vaut certainement la peine. Certains des plus petits détails ont le plus grand impact sur le réalisme du rendu. Il peut s’agir par exemple de l’ajouts de personnages détourés à votre scène ou encore d’un changement de texture de votre sol. Tout est virtuellement possible pour se rapprocher le plus du réalisme.

Pour aller plus loin :   Personnages Détourés : 10 sites Pour en Télécharger

Pour vous donner une idée de l’apport de la post production dans un rendu d’Architecture, je vous invite à visionner cette courte vidéo:

Pour cette étape ô combien importante, j’utilise personnellement une tablette graphique pour le gain de temps et de précision énorme qu’elle m’apporte en termes de productivité. Elle s’avère également d’une aide précieuse lorsqu’il s’agit de réaliser des esquisses, je vous la conseille.

Exemples de logiciels de retouche : Photoshop, Gimp, Affinity Photo, Paint.net, Krita etc.

6 – Les Logiciels de Publication

Et nous voici à l’étape finale, celle de la publication où il faut réunir toute notre production antérieure dans un document bien agencé, bien joli.

Le logiciel le plus utilisé en PAO (Publication assistée par Ordinateur) par les architectes est sans aucun doute Adobe InDesign.

Indesign est un autre produit Adobe (c’est très simple, dans le milieu des logiciels d’archi, il y a deux sociétés qui règnent en maître : Autodesk et Adobe) qui sert d’outil de mise en page très performant.

Le programme vous permet de lier d’autres documents Adobe natifs tels que des fichiers Photoshop et Illustrator. C’est vraiment un outil puissant pour les architectes car en plus de pouvoir réaliser facilement de belles planches de présentation, il est également très utile pour créer des portfolios ou encore des curriculum vitae.

Si vous êtes à l’aise avec la langue de Shakespeare, je vous invite à lire cet article du site Visualizing Architecture qui résume assez bien les qualités de ce soft.

Source : Visualizing Architecture

Si vous désirez vous initier à ce superbe logiciel, alors sachez qu’une cinquantaine de tutoriels est disponible chez tuto.com. Certains sont gratuits, d’autres payants. N’hésitez pas à vous inscrire pour en profiter.

Je ne  connais pas d’alternative gratuite à Adobe InDesign digne de ce nom alors si vous en connaissez, n’hésitez pas à me le dire en commentaire.


Ainsi prend fin ce guide. J’espère qu’il vous a été utile. Pour conclure, il est important de noter que l’idéal serait de maîtriser au moins un logiciel par catégorie. Je vous laisse avec cette superbe vidéo qui résume assez bien tout ceci.

Au final, ce ne sont que des outils. Le vrai talent est dans votre tête.

Si cet article vous a plu, alors n’hésitez pas à utiliser le widget de partage qui flotte à votre droite, un petit geste qui m’aide beaucoup. 🙂

A bientôt sur Archigrind.

 

Logiciels & Architecture : Le Guide Complet
4.2 (84%) 10 votes

7 réponses

  1. vianney dit :

    Merci pour cet article très fourni, vous pouvez ajouter affinity photo (serif) pour la retouche d’image.

  2. a3d dit :

    Bon article, félicitations.
    J’aime les programmes 3d. De tous ceux qui sont sur le marché, à votre avis, lequel est le meilleur ?

  3. Roussel Pascal dit :

    Bonjour,
    Connaissez vous le logiciel Envisioneer ? et si oui qu’en pensez vous pour du DAO de maisons individuelles !
    Merci !

  1. décembre 22, 2017

    […] est l’un des logiciels les plus utilisés dans le monde et un incontounable du processus de production architecturale. Par conséquent, c’est l’un des plus exposés au […]

  2. février 5, 2018

    […] vous invite vivement à lire mon guide sur les types de logiciels utilisés en Architecture nommé Logiciels & Architecture : Le Guide Complet, afin de mieux comprendre la teneur de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.