ArchLine.XP : Un Logiciel BIM à Destination des Architectes

Rédigé par Archimède

Un geek de 28 ans passionné par la tech, le graphisme, le montage vidéo, la programmation et l’univers du rendu d'architecture. 😊

mai 31, 2021

Après Enscape que je vous ai présenté il y a quelques mois, on continue la série de découverte des logiciels d’Architecture.

L’objectif de cette série est de disséquer avec vous différents logiciels en mettant en exergue leurs fonctionnalités tout en soulevant leurs points forts et leurs points faibles afin que vous puissiez vous faire un avis le plus objectif possible sur ces softs.

Ce sera l’occasion de découvrir de nouveaux logiciels et peut-être, je l’espère, votre prochain logiciel favori.

Aujourd’hui les spots sont braqués sur ARCHLine un logiciel d’architecture à destination des professionnels de la construction. J’ai eu l’opportunité de tester le logiciel pendant quelques semaines, ce qui m’a permis de me faire une idée assez précise sur ses capacités.

Mais avant de vous parler plus en détails de Archline.XP, posons d’abord les bases.


ARCHLIne : Un Acteur du BIM


Lorsqu’on parle de logiciels d’architecture BIM, deux noms sont souvent évoqués : Revit et ArchiCAD. Si ce sont effectivement les leaders du marché du logiciel BIM, ils ne sont pas pour autant les seuls. Il existe des alternatives à ces deux cadors, alternatives souvent d’excellente facture.

C’est le cas du logiciel dont je vais vous parler aujourd’hui : ARCHLine. ARCHLine est un logiciel d’architecture BIM doté de toute la palette d’outils et de la fonctionnalité qu’on attend d’un logiciel BIM.

Il est proposé en 2 versions : une version Lite et une version Pro, bien plus complète.

ARCHLine est compatible Windows. Pour Mac, il faudra passer par un émulateur.

J’ai personnellement testé ARCHLine dans sa version Pro et je suis étonnamment surpris par ce qu’il est possible de faire avec ce logiciel.

J’ai apprécié pas mal de choses sur ce logiciel et je vais vous les détailler un à un.


Une Interface Familière et Intuitive


Pour moi, une interface intuitive est un aspect primordial pour un logiciel d’architecture. Et à juste titre car ce sont des logiciels sur lesquels on passe des heures.

J’ai particulièrement aimé l’interface d’ARCHLine et pour cause : elle m’est familière.

Les utilisateurs de Revit et des logiciels d’Autodesk en général ne seront pas dépaysés par l’interface d’ARCHLine. On y trouve le fameux ruban tout en haut avec les différents outils de création : Mur, Fenêtre, Dalle, Poutre, Poteau etc.

A gauche, la barre de menu contextuelle. Chaque fois que vous activez un outil depuis le ruban ou sélectionnez un objet, cet onglet affiche des options liées à cet objet ou cet outil.

Par exemple, lorsque l’outil mur est sélectionné, plusieurs préréglages de murs que vous pourrez ensuite customiser selon vos besoins : ajuster la hauteur du mur, son épaisseur, sa structure (porteur ou non) et j’en passe.

L’interface d’ARCHLine

A droite, le navigateur de projet est également présent et permet d’ accéder aux différentes parties de votre projet. Vous pouvez accéder aux différentes vues : 3D, coupes, façades et différents plans l’aide de ce navigateur.

Bref, vous l’aurez compris, l’interface est sympa. Si vous avez l’habitude des logiciels BIM comme ArchiCAD et surtout Revit, vous retrouverez très vite vos marques. Je n’ai pas eu besoin de tutoriel pour m’approprier l’interface et c’est une excellente chose car ça facilite les possibilités de transition.

Passer de Revit ou ArchiCAD vers ARCHLine se fait sans accroc.

Je suis peut-être biaisé par ma décennie d’expérience en logiciels de CAO mais je trouve qu’ARCHLIne est très facile à prendre en mains. Je n’ai pas eu à suivre un quelconque tutoriel pour m’approprier le logiciel.

Maintenant que nous avons parlé de la forme qu’en est-il du fond ?

De quoi ARCHLine est-il capable en terme de création d’un projet architectural ?


Un Outil Complet


Comme je le disais en introduction, je suis très agréablement surpris par les capacités de ce logiciel : c’est un outil BIM complet qui n’a pas à rougir devant les autres logiciels qui dominent actuellement le marché.

Tout d’abord, c’est un outil BIM. Et si vous savez ce qu’est le BIM alors vous mesurez déjà la complexité et l’exigence d’une tel processus. Lorsque vous modélisez un projet dans ARCHLine, vous ne modélisez pas un simple projet 3D. Vous modélisez plus que des polygones : vous modélisez des données, de la data, de l’information.

Votre modèle est intelligent.

Votre mur par exemple n’est pas qu’un simple polygone extrudé comme dans Sketchup mais un bloc de données tels que la hauteur du mur, son épaisseur, sa composition, sa structure etc.

Un aperçu des propriétés d’un mur.

Et qui dit BIM, dit aussi collaboration. Le BIM facilite la communication avec les co-concepteurs d’un projet utilisant d’autres logiciels. Un outil important dans le processus BIM est l’échange de données via le format de fichier IFC. Et ArchLine ne pêche pas à ce niveau.

Pour l’importation, ARCHLine est certifié IFC 2X3 et en version 4 très prochainement. Grâce à cela, vous pouvez importer un modèle 3D envoyé par les autres corps de métier utilisant d’autres logiciels (ArchiCAD, Revit, Vectorworks, AllPlan etc.).

Bien sûr le soft dispose également du certificat d’exportation.

Mais ce qui m’a agréablement surpris avec ARCHLine et qui le démarque des autres solutions du marché, ce sont ses capacités de design intérieur. C’est d’ailleurs son gros point fort. 

ARCHLine.XP est livré avec un ensemble d’outils de design intérieur uniques. Ce sont :

  • Room Maker (Pour les pièces de vie);
  • Kitchen Tool (Pour les cuisines);
  • Cabinet Tool (Pour les salles d’eau);
  • Furniture Creator (Pour la création de mobilier personnalisé);
  • Tiling (pour le calepinage).

Tous ces outils rendent facile la création d’éléments de détails intérieurs qui sont en général difficiles à réaliser avec d’autres logiciels de CAO.

En quelques clics, vous pouvez donner à votre intérieur un aspect unique et personnalisé.

Une fonctionnalité plutôt unique qui à ma connaissance n’existe pas sous une forme aussi poussée ailleurs. Si vous êtes architecte ou décorateur d’intérieur, c’est un logiciel qu’il faut sérieusement considérer.

Je ne vais pas tout détailler dans cet article, autrement il serait trop long, c’est pourquoi je vous invite à regarder ce webinar dédié aux capacités d’agencement et design d’intérieur d’ARCHLine pour en savoir plus :

 





 

La dernière version d’ARCHLine, celle de 2021, embarque d’ailleurs un certain nombre de fonctionnalités intéressantes comme les références externes, qui permettent de lier lier des fichiers IFC, RVT, DWG, PDF au sein de votre projet dans ARCHLine.

C’est une nouveauté particulièrement intéressante pour les équipes car elles facilitent grandement la collaboration car les fichiers liés peuvent automatiquement être mis à jour permettant ainsi de s’assurer que tout le monde est au fait de l’évolution du projet dans son ensemble.

L’autre nouveauté d’ARCHLine 2021 parlera beaucoup aux utilisateurs de Sketchup : c’est l’ajout de la fonction Pousser-Tirer.

C’est une méthode de modélisation intuitive qui permet à l’aide d’extrusions de lignes et surfaces en 2D de modéliser avec facilité des formes relativement complexes.

Le Gabarit personnalisé a également été introduit avec cette nouvelle version. Chaque utilisateur ayant sa façon unique de travailler, cette fonction permet d’adapter le logiciel à soi.

Le gabarit contient les paramètres personnalisés par défaut pour le projet et détermine les unités de mesure par défaut, les styles, les calques, la structure des niveaux et du bâtiment, les mises en plans et bien d’autres choses encore.

Si le gabarit par défaut n’est pas tout à fait adapté à votre méthode de travail, vous pouvez le modifier selon vos propres besoins et l’enregistrer comme gabarit personnalisé. L’utilisateur peut créer ou enrichir ses propres gabarits.

Le LOD (Level of Develoment), le partage de bibliothèque d’objets et d’autres fonctionnalités ont également introduits.

Etant un logiciel BIM complet, ARCHLine parlera également aux ingénieurs grâce à ses fonctionnalités MEP.(Mechanical, Electrical and Plumbing) les systèmes mécaniques ainsi que les réseaux électriques et fluides. Il est possible d’importer vos composants, accessoires et raccords MEP au format IFC et les connecter entre eux à l’aide de conduits, tuyaux, etc.

Si vous vous voulez en savoir plus sur les capacités du module MEP, je vous invite à regarder cette vidéo qui le présente en détail :





Je vous invite à consulter la page dédiée aux nouvelles fonctionnalités pour les découvrir toutes.

Une vidéo de présentation des nouveautés est également disponible sur la chaîne Youtube :






Le Prix 


Comme mentionné plus tôt, ARCHLine est proposé en deux versions : Lite à 615€ et Pro à 2390€.

Les deux licences sont des licences perpétuelles. Pas de système d’abonnement, ce qui est très appréciable car une fois acheté, vous possédez le logiciel à vie.

Des frais de mise à jour seront néanmoins appliqués si vous souhaitez passer de votre version à la version la plus récente.

La version Lite est une version allégée qui fera l’affaire pour la plupart des projets mais à laquelle il manque certaines fonctionnalités comme les fonctions de terrain et surtout les fonctionnalités de design intérieur. Certains outils sympas comme les études d’ensoleillement ne sont pas proposées dans la version Lite.

Je vous invite vivement à consulter cette page où vous trouverez un tableau comparatif détaillé qui vous permettra de mieux cerner les différences entre ARCHLine XP Pro et LT.

Je recommande personnellement la version Pro car ce serait dommage de passer à côté des superbes fonctions de design d’intérieur. Alors oui, la version Pro n’est pas donnée mais pour rappel, ArchiCAD est proposé à 5 990,00 € ht et l’abonnement annuel à Revit est de 3 330 €. 


Les Limites d’ArchLine.XP ?


Bien qu’étant un excellent logiciel, ARCHLine possède tout même quelques limites.

La première limite que j’ai relevé, c’est le moteur de rendu intégré : très basique. Il faudra nécessairement exporter vos projets vers des moteurs de rendu là où CineRender et Mental Ray respectivement intégrés à ArchiCAD et Revit permettent de sortir quelques rendus sympas en interne.

Un rendu réalisé avec le moteur intégré d’ARCHLine

Pour la dernière étape d’un projet qui consiste à réaliser des rendus, il faudra vous diriger vers ARCHLine Live (un moteur de rendu de la même boîte que j’aurai peut-être l’occasion de tester et partager avec vous sur ce blog) ou d’autres logiciels de rendu externe comme Enscape, Artlantis, Lumion ou Twinmotion.

L’autre limite que j’ai relevé est celle de la base d’utilisateurs. ARCHLine étant un logiciel relativement récent, il ne jouit pas d’une base d’utilisateurs aussi solide qu’un Revit ou un ArchiCAD.

Pourquoi considérer cela comme une limite ?

Eh bien c’est très simple. Plus un logiciel a d’utilisateurs, plus il y a de contenu autour de ce logiciel : des tutoriels, des formations, des échanges sur les forums etc. Tout cet écosystème apporte une plus-value non négligeable.

Quand je rencontre un problème avec ArchiCAD par exemple, je suis pratiquement sûr que quelqu’un a déjà rencontré ce problème, l’a posté sur un forum et que quelqu’un lui a répondu. Ce ne sera pas forcément le cas avec ARCHLine.

Heureusement, il existe de nombreux tutos sur le site officiel et la chaîne Youtube de ZW France est régulièrement alimenté de webinaires.

Le forum officiel est également disponible.


Verdict


Pour finir, je dirai qu’ARCHLine est un logiciel d’architecture BIM, comprenant d’excellentes fonctionnalités pour la décoration intérieure proposé à un prix compétitif.

ARCHLine possède toute la palette d’outils dont un architecte ou un architecte d’intérieur peut avoir besoin pour un projet, de l’esquisse jusqu’à la documentation.  Son prix le place comme une excellente alternative aux logiciels BIM du marché.

ARCHLine est livré avec une large gamme d’outils de conception poussés tels que l’outil d’escalier, les balustrades, le room-maker, l’outil rampe, les cotations automatiques, l’outil de plafond, l’outil de calepinage le créateur de meubles 3D et j’en passe. Sans oublier un ensemble complet d’outils de dessin 2D ainsi qu’une capacité BIM complète qui est entièrement certifiée IFC 2.3 buildingSMART.

Dans l’ensemble, ARCHLine est un excellent logiciel BIM facile à prendre en main, doté de fonctionnalités uniques, qui ne dépaysera pas les habitués de la CAO.

Je vous invite vivement à tester le logiciel en télécharger la version d’évaluation sur le site officiel.

A très bientôt sur ArchiGrind.

Contenus similaires…

Le BIM Expliqué (très) Simplement

Le BIM Expliqué (très) Simplement

Tantôt adulé, tantôt décrié, une chose est sûre : le BIM depuis quelques années fait beaucoup parler de lui. Le BIM,...

Archicad 25 : Les Nouveautés

Archicad 25 : Les Nouveautés

La nouvelle version du célèbre logiciel d'architecture et pionnier du BIM, ArchiCAD, est sortie ! Du moins à...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet article vous plaît ?

 

Abonnez-vous à ma newsletter pour être notifié des prochains articles et recevez en bonus un extrait de mon ebook "le guide de l'e-architecte"

Garantie sans spam ! ;)

Merci d'avoir souscrit à ma newsletter !