Si vous êtes ici, c’est que vous êtes un architecte (ou en voie de l’être) à la recherche d’un Macbook pour vos travaux.

Vous vous demandez peut-être lequel de tous les modèles disponibles serait à même de faire tourner vos logiciels favoris (Autocad, Archicad, Sketchup et j’en passe). Si c’est le cas, alors vous êtes au bon endroit.

Vous êtes probablement dans l’un de ces trois cas :

1/ Vous vous apprêtez à rejoindre une école d’Architecture et n’avez aucune idée du matériel nécessaire.

2/ Vous êtes étudiant ou exercez déja, possédez un pc sous windows et vous vous demandez si ce ne serait pas plus intéressant de passer sous Mac.

3/ Vous êtes un étudiant ou exercez déja, connaissez déja l’écosystème Mac et vous vous demandez quel modèle choisir pour remplacer votre Macbook actuel.

Avant de répondre à votre interrogation, j’aimerai vous briefer un petit peu sur les implications à posséder un ordinateur de la pomme dans un domaine tel que l’architecture. Je vais vous entretenir sur 3 des erreurs couramment commises lors de l’achat d’un Macbook ou d’un imac pour de l’architecture.

Si vous faites partie du cas numéro 3, vous pouvez zapper la section suivante.


CHOIX D’UN MACBOOK/iMAC POUR L’ARCHITECTURE :

LES ERREURS A EVITER


1 – NE PAS PRENDRE EN COMPTE LES COMPATIBILITES DES LOGICIELS

Un Macbook n’est peut-être pas le meilleur choix pour vous. Certains logiciels ne tournent pas nativement (ce mot est important) sur Mac OS. Si vous êtes dans le cas numéro 1, renseignez vous sur les logiciels utilisés dans votre école avant de procéder à l’achat du Macbook.

Je ne recommande pas les Macbooks comme premier choix à quelqu’un qui se lance nouvellement dans  l’architecture, car il n’existe pas de version Mac de la plupart des produits Autodesk dont Revit et 3ds Max, qui sont deux logiciels très utilisés en Architecture, surtout Revit qui est tout simplement l’un des logiciels le plus utilisé dans le domaine.

Rhino, un autre logiciel très utilisé, n’était pas disponible non plus avant Mars 2019 (très récemment donc).

Les cabinets d’architectes qui travaillent avec les Mac utilisent principalement SketchUp, ArchiCAD et la suite Adobe (qui, d’ailleurs, existent tous dans une version Windows).

Heureusement, ce n’est pas une fatalité car, il est tout de même possible d’exécuter ces logiciels sur son macbook ou son iMac.

Pour exécuter certains logiciels tels que Revit ou 3ds Max , vous devrez installer Windows sur votre Mac.

Tout Mac raisonnablement récent peut exécuter Windows. Cela est possible via une installation du système d’exploitation en tant qu’application distincte sous OS X (via Parallels Desktop, VMWare Fusion ou Oracle VirtualBox). De cette façon, vous pouvez également utiliser vos applications Mac. Le pc sera un peu plus lent qu’à l’accoutumée, mais en général, cette solution est très efficace.

Vous pouvez également choisir Apple Boot Camp, qui crée une partition séparée sur votre disque dur. Réservez au moins 40 Go d’espace pour l’installation. L’installation Mac fournit également tous les pilotes nécessaires pour que votre matériel soit reconnu par Windows. Utilisez cette option si vous souhaitez utiliser des applications CAO ou 3D volumineuses.

Remarque: la version exacte de Windows prise en charge dépend de votre Mac et de votre système d’exploitation. Les Mac récents, par exemple, ne prennent en charge que Windows 7 et 8 en 64 bits.

Dans les deux cas, vous avez besoin d’une installation distincte de Windows (et des licences associées).

Je vous invite à suivre le guide officiel pour savoir comment procéder.

2 – NE PAS PRENDRE EN COMPTE LES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Lors de l’achat, il est important de noter que tous les modèles de Macbook/iMac n’ont pas de carte graphique dédiée.

La carte graphique est pourtant un élément clé pour faire tourner les logiciels d’Architecture.

Vu que vous allez être amené à utiliser des logiciels gourmands en ressources graphiques tels que Revit, Archicad ou encore 3ds Max, avoir une carte graphique qui tient la route est essentielle. L’idéal serait de posséder une carte graphique de la gamme Quadro de Nvidia qui est une carte spécialement dédiée pour la 3D ou une carte Gaming comme la gamme Geforce.

La carte graphique est essentielle pour faire tourner des logiciels de rendu en temps réel comme Enscape, Twinmotion, Lumion ou V-ray RT.  La carte graphique est importante car c’est elle qui assure la fluidité du viewport de vos logiciels (plus votre batiment est complexe, plus son affichage sollicitera la carte graphique).

Et c’est là où le bât blesse.

Les cartes graphiques dans les Macbook/iMac sont bien moins puissantes que celles que l’on retrouve dans les pc conventionnels. D’ailleurs, depuis quelques temps, Apple n’utilise plus de cartes Nvidia dans ses Macbook mais des cartes de son concurrent AMD. Les cartes graphiques AMD ne sont pas les meilleures mais elles sont assez qualitatives pour faire le travail.

Ne choisissez que des Macbook ou des iMac intégrant ces cartes là. Oubliez les mac intégrant les cartes Iris Pro.

3 – PRENDRE UN MACBOOK AIR

Le Macbook Air est le pire choix que vous pouvez faire. C’est un ordinateur essentiellement tourné vers la bureautique. Il ne pourra nullement satisfaire vos besoins en logiciels d’Architecture. Il embarque un processeur basse consommation à faible performance et ne dispose de carte graphique dédiée dans aucune de ses versions.

Certes, c’est le plus accessible côté budget mais pour ce prix, vous pouvez avoir un pc sous windows bien plus performant. Même si vous n’aimez pas l’écosystème Windows, je peux vous assurer qu’il est préférable en architecture d’avoir un PC à 1000 euros sous Windows que d’avoir un Macbook Air.

Si vous n’êtes pas maso, oubliez le Macbook Air.

 


QUEL MACBOOK POUR L’ARCHITECTURE ?


CPU: Intel Core i7-8750H | GPU: Radeon Pro 560X | RAM: 16 Go | Ecran : 15 « Rétina 2880 x 1800 | Stockage : 512 Go SSD

Je pense qu’il est assez superflu de présenter le Macbook Pro.

Si vous avez le budget, le  Macbook Pro de chez Apple peut s’avérer être un bon investissement.

Il en existe différentes versions, mais celle que je vous recommande, c’est précisément celle-ci.

Pourquoi ce modèle précisément? C’est simple, à cause de sa fiche technique qui remplit tous les critères pour faire tourner les logiciels d’archi en toute fluidité.

Doté d’un excellent écran rétina display de 2880 x 1800 pixeles, 16 go de ram, qu’un processeur core i7-8750H pouvant monter jusqu’à 4.5 Ghz grâce à TurboBoost ainsi qu’un design irréprochable, cet ordinateur a  tous les attributs d’un bon ordinateur pour architectes.

Les performances graphiques sont assurées par l’AMD Radeon Pro 560X dotée de 4 Go de RAM.

Bref, un bon petit concentré de puissance à tous les points.


QUEL iMAC POUR L’ARCHITECTURE 


CPU: Intel Core i7-8750H | GPU: Radeon Pro 560X | RAM: 16 Go | Ecran : 15 « Rétina 2880 x 1800 | Stockage : 1 To SSD

Si ce n’est pas un Macbook que vous recherchez mais plutôt son équivalent de bureau, cet iMac est un excellent choix.

Ce n’est ni plus ni moins que l’équivalent iMac du Macbook Pro que je vous ai présenté plus haut.

Même fiche technique, même performance.

A une différence près, l’écran où l’iMac se démarque complètement grâce son fabuleux écran Retina 4K.

Aussi, nous avons ici 1 To de stockage en SSD.

Bref, un excellent modèle que je vous recommande.


QUELLES ALTERNATIVES AU MACBOOK ET A L’iMAC PRO ?


Si vous avez envie de vous laisser tenter par l’aventure Windows sachez qu’il existe des alternatives de très bonne qualité au Macbook Pro et à l’iMac et ils sont signés Microsoft.

Leur qualité de fabrication est égale à celle que l’on retrouve chez les produits de la pomme.

Comme équivalent du Macbook Pro, nous avons l’excellent Microsoft Surface Book 2.

Le Surface Book est essentiellement une tablette avec un clavier attachable qui le transforme en ordinateur portable. La partie du clavier embarquue la carte graphique graphique, de sorte que vous aurez des performances beaucoup plus élevées lorsque vous êtes en mode ordinateur.

Le seul inconvénient est que vous serez obligé d’être en mode ordinateur pour faire tourner les logiciels les plus gourmands. Vous ne pourrez pas retourner le clavier comme celà est possible avec le Lenovo Yoga.

Son équivalent de bureau et alternative à l’iMac d’Apple est le Surface Studio.

Le Surface Studio 2 fait absolument ce qu’il se targue de faire: améliorer le modèle précédent. Cette version est plus rapide, plus lumineuse et avec des couleurs plus vives qu’auparavant.

C’est une excellente station de travail.

Cependant, il va sans dire que cet ordinateur est cher comparé à son concurrent direct, l’Apple iMac.


C’est la fin de cet article.

J’espère qu’il vous aura aidé. Si c’est le cas, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux, cela me ferait très plaisir.

A très bientôt sur Archigrind.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *