Les Coûts du BIM

La transition vers le BIM a un coût.

Ce coût est cependant difficile à chiffrer car il dépend de paramètres spécifiques à chaque entreprise.

L’objectif de cet article est surtout de vous donner une idée des principaux coûts directs associés à une transition vers le BIM.

Ils sont au nombre de 3. Quels sont-ils ?

Couts en licences pour les logiciels

Le BIM est une nouvelle méthode de collaboration dont les logiciels en sont les outils.

Actuellement, deux des outils de modélisation les plus populaires et les plus utilisés sur le marché sont Autodesk Revit et ArchiCAD de Graphisoft.

Bien que chacun ait ses propres avantages et inconvénients, globalement, les deux sont suffisamment équipés pour vous permettre de vous attaquer à n’importe quel projet. Au moment de décider quels outils utiliser, il est nécessaire de considérer l’affinité des membres de votre équipe mais aussi de la tendance globale sur votre marché.

Il est parfois plus pertinent de vous orienter vers des produits Autodesk si ce sont les outils utilisés par la plupart des autres équipes avec lesquelles vous allez participer sur des projets plutôt que de miser sur un logiciel que vous maitrisez déjà plutôt bien en interne mais dont l’interopérabilité peut s’avérer délicate.

Mais revenons en aux coûts.

Prenons un cas typique : vous utilisez des logiciels de CAO notamment AutoCAD et vous souhaitez migrer vers le BIM. Le scénario idéal pour vous serait d’évoluer vers les logiciels BIM de la suite Autodesk.

Si vous vous tournez vers Autodesk, vous avez la possibilité d’acheter les collections qui sont, dans certains cas, plus intéressantes que des logiciels pris individuellement.

Les éditeurs comme Autodesk proposent des packs logiciels à des prix dégressifs. Par exemple, la Collection AEC propose : Revit, AutoCAD, Navisworks et Autodesk DOCS à un tarif plus avantageux que l’achat de licences séparées.

Je vous conseille de vous rapprocher de revendeurs conseil comme Man and Machine pour se faire accompagner dans la meilleure direction et mettre en œuvre également des solutions de financement.

Man and Machine propose régulièrement des promotions sur les produits phares Autodesk comme prochainement le black Friday. Pour rester à l’affût des promotions abonnez-vous à leur newsletter.

Peu importe le choix sur lequel vous vous porterez, le coût en licences de logiciels reste le plus facilement quantifiable : il suffit de lister les logiciels dont vous aurez besoin ainsi que le nombre licences.

Il est important de noter que pour certains logiciels (ceux qui ne fonctionnent pas par abonnement comme ArchiCAD), le coût des licences est partiellement récurrent. Une grosse partie du montant, -l’acquisition des licences- est en une fois et une petite partie -la mise à jour vers les nouvelles versions- est récurrente.

Enfin, les besoins étant différents d’une entreprise à l’autre donc impossible de quantifier sauf au cas par cas.

Formations et mises à niveau

Une fois que vous avez déterminé avec quel(s) logiciel(s) vous allez amorcer votre transition vers le BIM, vous allez devoir naturellement apprendre à les utiliser.

De nombreuses entreprises proposent des formations sur les produits Autodesk par exemple.

Man and Machine est l’une de ces entreprises.

Centre de formation agréé Autodesk (ATC), revendeur et intégrateur de solutions BIM/CAO, Man and Machine vous propose un panel étendu de formations autour des solutions Autodesk et sur les métiers du BIM avec son programme de formation BIM Ready.

Je vous invite à consulter le catalogue de formation Man and Machine pour plus d’informations.

Notez qu’il existe une large offre de formation, allant de la journée sur la sensibilisation au BIM au parcours complet sur plusieurs jours pour s’adapter aux besoins et au budget de chacun. Nombre de formations peuvent être financées par des opérateurs de compétences (OPCO) ou le Compte personnel de formation (CPF).

N’hésitez pas à demander à votre manager des formations et certifications pour valider vos connaissances.

Si vous êtes plutôt ArchiCAD, il existe des formations certifiées par Abvent.

Si vous êtes dans l’incapacité de vous former en présentiel, il peut être intéressant de considérer les formations en e-learning, qui permettront à vous et votre équipe de vous former à distance.

Il existe même de nombreuses options de formation gratuites disponibles en ligne.

Ce n’est pas la meilleure option mais c’est une option qui peut être intéressante dans certains contextes.

Coûts matériels

Acquérir les licences logicielles ainsi qu’une équipe à même de les utiliser à plein potentiel n’est pas suffisant.

Il faut des machines capables de les faire tourner à plein régime.

Comme vous vous en doutez, les logiciels BIM sont plutôt gourmands en ressources informatiques. Selon l’état de vos équipements actuels, il sera peut-être nécessaire de remplacer toutes vos machines actuelles. Je vous recommande de faire évaluer vos équipements actuels par des professionnels.

Voici néanmoins quelques lignes directrices pour ce qui est du matériel informatique :

  • Les ordinateurs portables sont un must. Les ordinateurs de bureau ne peuvent pas se déplacer d’un chantier à l’autre. Le support BIM mobile sur la plupart des projets est une nécessité.
  • Commandez les processeurs (CPU) les plus rapides que votre budget peut vous permettre. Le processeur est l’élément le plus important pour faire tourner les logiciels BIM.

  • Avoir beaucoup de mémoire RAM (dans la limite du raisonnable) est également un gros plus. La mémoire RAM est un composant essentiel pour le multi-tâche. Et le multi-tâche est très courant dans le BIM.

  • Les ordinateurs portables puissants adaptés pour le BIM sont souvent massifs. De ce fait, ce n’est pas une mauvaise idée de commander deux versions différentes : une machine puissante et massive pour un associé BIM au bureau à temps plein et un équivalent plus petit, plus léger (et moins cher) pour ceux qui font un mélange de support terrain et BIM.

  • Les logiciels BIM étant encore en constante évolution, c’est probablement une bonne idée de choisir du matériel qui est un cran au-dessus de vos besoins sur le moment afin de vous assurer que votre matériel puisse supporter les prochaines itérations.

Encore une fois, si ce n’est pas votre tasse de thé, je vous recommande de vous faire accompagner par des professionnels. L’équipement matériel étant un investissement clé, il est important de s’assurer de faire le bon.

Avant d’investir dans un nouveau matériel, je vous conseille de faire un audit de votre parc avec un professionnel afin d’évaluer vos besoins réels et d’ajuster les renouvellements éventuels.

Si vous devez investir pour renouveler tout ou partie de votre parc informatique, Man and Machine vous propose un partenariat avec le constructeur Lenovo pour des stations de travail performantes qui vous accompagneront dans la durée.


J’ai parlé de 3 types coûts en introduction, mais en réalité il s’agit seulement des coûts directs pour une transition vers le BIM.

Ces trois pôles d’investissement décrits dans cet article sont ceux que je vois mentionnés le plus souvent dans diverses ressources et sont considérés comme les dépenses incontournables associées à l’adoption du BIM

Il existe cependant d’autres coûts tels que les coûts liés à la phase de conception/création des modèles BIM ou les frais de consultance qui peuvent être importants, en particulier dans les premiers stades de votre adoption du BIM.

Vu qu’il est difficile d’avancer des chiffres, je vous recommande de demander un chiffrage gratuit afin d’avoir une idée précise pour votre cas.

La mise en œuvre du BIM peut effectivement impliquer un coût de départ plus élevé par rapport aux processus plus traditionnels, mais ses bénéfices à long terme l’emportent aisément sur les éventuels surcoûts et pertes. Je vous conseille vivement de lire l’article sur les bénéfices du BIM si vous n’en êtes pas encore convaincu.

Voilà, j’espère que cet article vous a aidé à y voir plus clair.

A très bientôt sur ArchiGrind !

Notez cet article
close

Oh salut 👋
Je suis ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu de qualité dans votre boîte de réception, chaque mois.

Ps : Je n'envoie pas de messages indésirables !

Articles Similaires...

Laisser un commentaire