Enscape 3.0 : Les nouveautés

Petit article de blog aujourd’hui pour vous parler d’Enscape, un logiciel que j’apprécie de plus en plus.

Depuis quelques jours, je suis en train de tester la nouvelle version, la version 3.0. Cette version apporte des changements intéressants. Je me suis d’ailleurs surpris à utiliser Enscape comme logiciel de rendu principal tant le flux de travail avec Enscape est intuitif.

Trêve de blabla, ces nouveautés intéressantes sont au nombre de 3. Attaquons le vif du sujet.


Refonte de l’interface 


L’interface a subi une refonte graphique vraiment sympa ! *

Pour info, j’utilise personnellement la version ArchiCAD

Le navigateur du projet est bien plus moderne qu’il ne l’était avant la version 3.0 et il a également gagné en intuivité. Je vous joins une capture d’un projet sur lequel je travaille en ce moment pour vous donner une idée.  Les icônes ont également subi une refonte graphique.

Bref, Enscape est plus beau qu’avant et c’est maintenant un vrai plaisir de travailler dessus.


Des Assets Locaux


Un autre point fort de cette nouvelle version, c’est l’ajout des assets locaux. Je m’explique.

Avec cette nouvelle fonction, il est possible de créer une expérience régionale plus authentique dans vos conceptions avec les nouveaux actifs locaux. Il est par exemple possible d’ajouter des bâtiments, des véhicules et de la végétation spécifiques à une région.

Ce sont des paramètres qu’on ne prend pas souvent en compte lorsqu’on fait nos rendus mais je pense qu’il est important de garder une certaine cohérence dans la façon dont on représente nos projets. Certaines essences végétales sont spécifiques à certaines régions donc il est normal que cela transparaisse dans nos images de synthèse.

Bref, une nouveauté qui met le doigt sur un aspect important du rendu architectural. Je ne l’ai pas encore testé mais à surveiller de près.


Un gestionnaire de téléchargements amélioré


L’une des particularités d’Enscape et qui me le fait apprécier, c’est la possibilité d’exporter les projets afin de les héberger sur les serveurs d’Enscape. Il est alors possible de les faire visualiser à vos clients grâce à une simple adresse URL.

Dans cette nouvelle version, l’organisation des projets a été simplifiée. Pour ma part, je gère relativement peu de projets donc cette refonte ne m’impacte pas particulièrement. Mais si vous êtes une grosse boîte et que vous gérez une tonne de projets, il est primordial de pouvoir facilement naviguer entre vos différents projets donc une nouveauté qui est bientôt.

L’une des fonctions que j’attends personnellement, c’est le fait de pouvoir mettre à jour les projets que l’on héberge dans le cloud.

Soit je ne m’y connais, soit la seule façon de mettre à jour un projet en ligne sur le cloud pour le moment c’est d’effacer l’ancien et d’héberger à nouveau. Suivant la taille des projets, c’est du temps perdu donc il serait intéressant d’avoir un bouton qui permettrait de mettre à jour instantanément le projet hébergé .


Voilà, c’est tout pour ce court article.

Pour tester Enscape, ça se passe ici.

A très bientôt sur Archigrind.

Notez cet article
close

Oh salut 👋
Je suis ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu de qualité dans votre boîte de réception, chaque mois.

Ps : Je n'envoie pas de messages indésirables !

Articles Similaires...

Laisser un commentaire