Archicad de Graphisoft et Revit d’Autodesk sont les 2 plus gros logiciels d’architecture leaders du marché du BIM. Chacun de ces deux logiciels sont de véritables mastodontes utilisés par des milliers d’agences à travers le monde.

Et comme toujours, lorsque deux entreprises se partagent la plus grosse part du gâteau, il est souvent question de débat pour savoir lequel des deux est le meilleur. Revit et Archicad, c’est comme Windows et Mac, objectivement : les deux se valent et les différences se jouent souvent aux détails.

Archicad vs Revit

Cet article n’a donc pas pour objectif de trancher sur la question mais comparer « objectivement » les deux logiciels sur différents critères afin de vous permettre de vous faire votre propre avis. L’objectif n’est pas de rentrer dans les détails techniques mais de toucher le sujet en surface. Si vous souhaitez débuter dans le BIM, cet article vous donnera quelques pistes de réflexions.

Etant donné que je maîtrise bien plus l’un des deux softs que l’autre, il est possible que mon analyse soit quelque peu biaisée sur certains aspects, c’est pourquoi je vais m’aider de quelques topics sur le sujet afin d’être le plus objectif possible. N’hésitez pas non plus à participer dans la zone commentaires pour y apporter votre grain de sel.

Les critères sur lesquels nous allons comparer Archicad et Revit sont au nombre de 6 ; prise en main, , fonctionnalités, compatibilité, rendu, prix et popularité.


Archicad vs Revit : La Popularité


La popularité est un critère important à prendre en compte car plus le logiciel est demandé, plus celui qui en a la maîtrise est « bankable ».

De ce côté, Revit l’emporte sur Archicad et cela est du en partie à l’agressivité marketing d’Autodesk bien plus efficace que celle de Graphisoft. Ici, je parle du nombre d’utilisateurs cumulé à l’international. Dans certains pays, ces deux logiciels sont au coude à coude et dans d’autres Archicad l’emporte.

Je n’ai pas les chiffres exacts pour le cas de la France mais à en juger sur les nombreuses offres emploi que je vois défiler dans mes fils d’actualité sur les réseaux sociaux et sur certains sites spécialisés, Revit est clairement plus demandé qu’Archicad.

Si vous résidez en France et que vous souhaitez travailler en agence, vous avez donc plus intérêt à apprendre Revit qu’Archicad. Aux US, Revit est roi.

En Afrique francophone, Archicad domine nettement et probablement au Maghreb également. Si vous êtes du Maghreb et que vous tombez sur cet article, confirmez ou infirmez moi cette information en commentaires. (Je sais que vous êtes pas mal à suivre le blog donc exprimez-vous. 😉 )

Cependant, si vous êtes dans une position où vous avez votre propre entreprise ou si vous êtes indépendant et que vous essayez simplement de trouver un programme qui vous convient, cette donnée perd de sa pertinence.

Si vous ne vous souciez pas d’être « commercialisable » auprès des agences Pro-Revit et que vous souhaitez tout simplement trouver un programme qui convient à votre entreprise, à votre lieu de travail, etc., etc., ArchiCAD conviendra très bien.

La popularité d’un soft est également importante pour d’autres raisons. Une utilisation généralisée signifie un support étendu de la part de l’éditeur, ainsi qu’une communauté d’utilisateurs engagée répartie sur des forums, des groupes Facebook et des professionnels proposant des services payants.

Si vous rencontrez des difficultés lors de l’utilisation de Revit, de nombreuses ressources sont à votre disposition et, si vous êtes bien connecté au sein du secteur, vous pourrez probablement obtenir de l’aide en quelques minutes simplement en publiant le problème sur votre plate-forme de média social préférée.

Plus un logiciel est plus populaire, plus les développeurs tiers s’y intéressent, ce qui est la raison pour laquelle 3ds Max possède  bien plus de plugins que Cinema 4D par exemple.

Pour aller plus loin :   Revit : Les Plugins & Add-ons indispensables

Plus un logiciel est répandu, plus il y a de tutoriels à son sujet permettant de s’auto-former et une communauté prête à vous dépanner lorsque vous rencontrez un pépin.

Je me suis amusé à compter le nombre de formations disponibles entre Archicad et Revit sur Tuto.com. C’est sans surprise que je constate que Revit possède 17 formations sur la plateforme contre 9 sur Archicad.

 


Archicad vs Revit : La Prise en main


Lorsqu’il est question d’accessibilité et de prise en main, Archicad fait souvent l’unanimité auprès des utilisateurs. Archicad est plus facile à prendre en main que Revit. Le terme « facile » reste ici à nuancer. Il s’agit de logiciels BIM avant tout donc ils restent des logiciels plutôt complexes à la base. On dit souvent de ces logiciels qu’ils sont faciles à prendre mais difficiles à maîtriser.

Archicad est globalement plus simple à maîtriser que Revit et a une courbe d’apprentissage moins raide. L’interface utilisateur d’ArchiCAD est souvent l’une des premières choses que les utilisateurs louent à propos du logiciel. L’interface est  épurée avec un environnement de travail spacieux qui concourt pour beaucoup au confort de travail.

L’interface d’Archicad.

L’interface utilisateur d’Archicad est 100% graphique et vous pouvez deviner la facilité d’utilisation à partir d’une simple capture d’écran.

Pour aller plus loin :   Tout sur Archicad : Les Sites, Tutoriels & Add-ons à Connaître

Cependant, si vous êtes un habitué des produits Autodesk alors la transition vers Revit sera bien souple car la plupart des logiciels de la firme possèdent une interface et un mode de fonctionnement similaires avec un système de ruban.

L’interface Revit.

La modélisation sur Archicad s’avère également plus intuitive à l’usage que Revit et se rapproche beaucoup de l’approche Sketchup.

Archicad est plus user-friendly et, à expérience égale, vous aurez plus de facilité à matérialiser vos idées qu’en travaillant sur Revit.


Archicad vs Revit : Les Fonctionnalités


Revit et Archicad sont tous deux des logiciels matures du BIM mais Revit est considéré comme le standard de l’industrie du BIM. Revit est considéré comme le numéro 1 et Archicad le second en termes de fonctionnalités.

Les deux logiciels sont des logiciels BIM, ce qui signifie que lorsque vous dessinez un élément comme un mur, un sol ou un plafond, le programme vous permet de définir de manière intelligente la manière dont cet élément est construit, puis il met automatiquement à jour vos dessins pour afficher les modifications apportées.

Contrairement à un logiciel de CAO traditionnel (comme autocad) dans lequel vous dessinez simplement des lignes qui représentent des murs et vous devez mettre à jour vos dessins manuellement pour refléter les modifications.

 

 

Revit prend en charge la coordination multidisciplinaire du processus de conception, en utilisant des modèles intelligents pour fournir une analyse approfondie de la manière dont chaque partie du projet répond aux contraintes.

La flexibilité et les capacités spécifiques à Revit vont au-delà du domaine de l’ingénierie structurelle pour englober également l’ingénierie et la construction MEP. Revit propose une suite d’outils de même ampleur pour les professionnels de la mécanique, de l’électricité, de la plomberie et de la construction.

ArchiCAD quant à lui peut compter sur des add-ons comme MEP Modeler qui permet aux utilisateurs de créer et de coordonner des réseaux mécaniques, électriques ou de plomberie dans la conception du bâtiment. L’add-on est extrêmement facile à utiliser pour ceux qui maîtrisent parfaitement ArchiCAD et peut s’intégrer de manière logique au logiciel standard. La boîte à outils propose un large éventail d’outils pour ces applications.

Cependant, les add-ons d’Archicad ne peuvent rivaliser avec leurs équivalents de la suite Revit tels que Revit et Revit Structure qui disposent tout simplement d’un éventail d’outils plus large et de processus lui permettant de se placer au dessus de la concurrence.

 

 

Les futures itérations d’Archicad pourraient très bien résoudre ce problème, mais la version actuelle reste en dessous de Revit qui offre une expérience du BIM plus complète.


Archicad vs Revit : La compatibilité


Si vous êtes un fervent passionné d’Apple et que vous ne jurez que par Mac alors vous risquez d’être déçu si jamais vous voulez vous orienter vers Revit car la version Mac n’existe tout simplement pas. Vous devrez l’exécuter sur une installation Windows via Bootcamp, Parallels ou un programme similaire, ou sur votre navigateur en utilisant un service tel que Frame.

Cela fait plusieurs années qu’Autodesk boycotte Mac OS pour deux de ses logiciels phares : 3ds Max et Revit. Archicad quant à lui possède une version Mac, très performante, qui plus est, Archicad étant à la base sur Mac avant d’être porté sur Windows.

Quant à la compatibilité des formats de fichiers, les deux se valent. Revit et ArchiCAD peuvent importer et exporter des fichiers IFC. En outre, ils sont capables d’importer et d’exporter tous les types de fichiers courants, y compris les modèles 3D, les dessins 2D et d’autres types de fichiers CAO.

Pas de problème donc si vous désirez exporter vos fichiers Archicad/Revit vers des logiciels tiers comme Sketchup, Autocad, 3ds Max ou C4D.

Cependant, ces deux logiciels ont des affinités particulières avec certains logiciels. C’est le cas par exemple avec Archicad et Artlantis/Cinema 4D/Rhino Grasshopper et Revit avec la suite d’Autodesk.

L’avantage d’apprendre de Revit est que vous bénéficiez d’une connectivité totale avec toute la gamme de produits Autodesk, y compris Navisworks, Dynamo, BIM 360, et d’une compatibilité ascendante avec AutoCAD.

Bien que l’un des principaux points de l’utilisation de la méthodologie BIM soit sa propension à l’interopérabilité, cette fonctionnalité n’est pas complètement développée et le fait de rester dans la suite de produits Autodesk garantit une expérience améliorée, un peu comme Apple et son écosystème Macbook/iPhone/iPad/Apple Watch.


Archicad vs Revit : Le Prix


En ce qui concerne le prix, Archicad et Revit diffèrent au niveau des modalités. Archicad propose une licence unique à vie tandis que Revit propose un système d’abonnement.

Au moment je rédige cet article, l’abonnement à Revit 2019 est de 2946 Euros/an tandis que la licence d’Archicad 22 est de 5990 ans. Archicad devient moins onéreux que Revit à partir de la 3ème année d’utilisation. Il est donc plus abordable que Revit.


Archicad vs Revit : Le Rendu


ArchiCAD et Revit disposent tous deux d’une suite étendue d’outils de rendu. Ils sont capables de produire des images plus ou moins réalistes d’intérieur et d’extérieur de votre projet.

Revit possède Ray Trace et Archicad a CineRender. Personnellement, je trouve CineRender plus abouti que Ray Trace.

Cependant l’un comme dans l’autre, pour atteindre un certain niveau de professionnalisme, il est intéressant de s’orienter vers un moteur de rendu tiers. Et dans ce domaine, Revit l’emporte sur Archicad car le logiciel d’Autodesk possède sa propre monture du très célèbre moteur de rendu V-ray.

Un rendu réalisé directement dans Revit grâce au moteur de rendu V-ray.

Du côté d’Archicad, il y a également les très bons Octane et Enscape, ce dernier offrant une visualisation en temps réel de votre projet. Enscape est disponible aussi sur Revit.

Bien sûr, ici on parle de solutions intégrées au logiciel mais rien ne vous empêche d’utiliser des solutions externes comme Artlantis, Lumion ou Twinmotion pour vos rendus.

Mention spéciale pour Lumion et Twinmotion qui possèdent un plugin permettant de synchroniser en live à la fois Archicad et Revit, une bénédiction en terme de productivité.


En conclusion, j’aimerai partager avec vous ce commentaire de Jared du blog Shoegnome :

Retenez que les deux programmes sont puissants et se valent. Je vous conseille d’essayer chacun d’entre eux et choisir le programme qui vous sied le mieux.

Si vous en choisissez un parce que nous vous disons tous de choisir celui-ci, mais que vous détestez l’utiliser, vous ne servirez à personne. Et oui, certaines entreprises ne souhaitent embaucher que des personnes expérimentées dans l’utilisation d’un logiciel particulier, mais leur vision est terriblement limitée.

Les bonnes entreprises ont besoin de bons employés. Et si vous êtes bon dans un logiciel BIM, vous serez bon dans un autre. L’embauche se fait sur la personne, pas un aspect de son expérience. Oui, si vous connaissez ArchiCAD et que vous vous faites embaucher par une entreprise Revit, vous ne serez pas opérationnel aussi vite que quelqu’un qui a l’expérience de Revit, mais cela ne durera pas. Très vite, il n’y aura pas de différence. Ces entreprises qui n’embauchent que des employés connaissant le logiciel  »correct » ne sont intéressés que par le court terme. Et cela nous fait mal à tous. »

Pour résumer cet article en une phrase : « Plutôt que de discuter de celui qui est le meilleur, vous devriez rechercher lequel vous convient le mieux. »

Cet article est loin d’être exhaustif et n’aborde ce vaste sujet qu’en surface. N’hésitez pas à participer dans la zone commentaires afin de partager votre expérience et potentiellement enrichir le débat.

5.0
07

16 réponses

  1. Stéphane dit :

    Bonjour et merci pour cet article pertinent; je vais prochainement débuter une formation dans laquelle sont présentés et enseignés les logiciels Revit, Archicad et 3DsMax. Je pourrai ainsi faire mon choix sur le plus « plaisant » à utiliser au quotidien. Cependant, il est une chose que vous dîtes qui est certaines ; le dessinateur projeteur Revit est nettement plus recherché que le dessinateur projeteur Archicad, et ceci en France et en Belgique, où je consulte les offres d’emplois en fait !! Pour peu de connaître et maîtriser la fonction MEP, et les postes s’offrent à vous…

  2. Le Duc dit :

    rien sur ALLPLAN ?

  3. Sam dit :

    Bonjour; effectivement, en Algérie, on utilise beaucoup plus Archicad.

  4. le duc dit :

    Bonjour,

    Avant été utilisateur d’Allplan pendant 12 ans, travaillant actuellement sur ArchiCAD depuis 2ans et ayant analysé Revit pendant 3mois, et au paravent avoir travaillé sur MAC et PC et sur les logiciels (Arké, Architrion, Arc+,Autocad…) je pense pouvoir dire que Revit à mon sens n’est pas le meilleur logiciel pour les Architectes, il est certes le plus utilisé puisqu’il est la suite d’Autodesk (d’autocad et d’autocad architecture) et les objets les plus développés sont fait actuellement sur ce logiciel, mais ce n’est pas le plus simple d’accès, ni un logiciel qui permet de garder un espace libre de création générique (de produits non commerciaux).
    Je m’explique ce logiciel ne contient pas de bibliothèques d’objets (générique). il est cependant possible de récupérer des objets (Familles) mais de fabricants pour 90% des objets, donc fait pour prescrire des marques élaborées par des industriels.
    Ce qui veut dire que si vous placez une fenêtre, ou une porte, les datas attachés seront ceux d’industriel pas les vôtres et en terme de prescription pourrait poser un problème.
    Par ailleurs sur revit ce qui me gêne le plus est l’absence de calques, calques qui permettent entre autres de classifier : des variantes, des indices de plans de vente (pour les plans acquéreurs).
    L’impossibilité sur Revit de mettre sur la même mise en page plusieurs plans à des échelles différentes (en tout cas sur la version que j’avais utilisée (2015)).
    Je pense à ce jour, que même si je trouve qu’il a encore de grosses lacunes (la création les escaliers entre autres), qu’ArchiCAD est le logiciel qui répond le mieux aux attentes des architectes.
    Révit aujourd’hui est le logiciel par excellence des BET, et dans le cadre de gestion de projet en BIM collaboratif (BIM 3), c’est surement la meilleure alternative, mais le fait d’avoir un outil indépendant permet aussi à mon sens aux architectes de garder la main sur leurs travaux.
    n’oublions pas non plus les travers de l’utilisation de maquette collaborative (dissolution des responsabilités de chacun des acteurs. (Aujourd’hui l’IFC 4 permet des échanges de maquettes simplifiés, et respectant l’apport de chacun).

    Je pourrais développer plus si cet article intéresse.

    Faites le bon choix

    Pierre

    • mm Archimède dit :

      Bonjour Pierre le duc,

      Merci pour ce complément d’article vraiment édifiant. Je partage pas mal de vos points de vue et pour ma part, préfère Archicad que je trouve bien plus flexible. Je suis quelque peu débordé en ce moment d’où ma réponse tardive mais je reviendrai pour qu’on en discute un peu plus en profondeur.

      N’hésitez pas à développer, non seulement ça m’intéresse mais ça intéressera également les internautes qui passeront par ici et peut-être susciter le débat.

      A bientôt.

      Ps : Le blog est sous WP. 😉

  5. le duc dit :

    Autres points important pour guider vos choix :
    En ces jours incertains, des grandes firmes comme : ADOBE AUTODESK MICROSOFT…ne permettent plus aujourd’hui d’acquérir son logiciel, cette solution peut paraitre intéressante sur le cour terme car en effet l’investissement de départ est plus modeste, mais attention ce system à ses limites, en cas de difficultés financières et de non paiement des échéances il ne vous sera plus possible de travailler.

    En effet seul à ce jour des logiciels comme Allplan ou ArchiCAD permettent encore d’acquérir une licence perpétuelle.

    Les licences d’allplan et d’ArchiCAD sont aux alentour de 6000€ Ht alors que qu’une licence annuelle Revit 366 ht/mois (2946 €Ht/an) ! la différence est importante mais…c’est de la location

    Soit le billet d’arrivé est cher, surtout qu’ArchiCAD a augmenté ces tarifs cette année, mais il permet de garantir, de pouvoir poursuivre une activité pendant des mois difficiles.

    • Ohouo dit :

      belle remarque le duc.

      Archicad et allplan moi aussi je l’ai trouve assez flexibles et adapter pour les architectes surtout lorsque le projet deviens lourd. Merci

  6. Cestquoiladresse dit :

    Et le collaboratif temps réel ?
    Et les certifications ifc ?
    Et l’export BimX ?
    CineRender ?
    Et quid de l’impossibilté d’ouvrir son propre fichier Revit si archivé en fin d’abonnement ?

    Etc. …

  7. Archi43 dit :

    Excellente conclusion. Il manque dans ce comparatif un paragraphe sur les échange au format IFC et la capacité à dialoguer avec des logiciels tiers.

  8. Farkas dit :

    C’est le genre d’article que j’apprécie de lire !
    Entièrement d’accord avec le contenu.
    Je pense qu’il manque néanmoins 2 thèmes qui selon moi ont une importance capitale :
    – les performances 2D-3D et la stabilité du logiciel quand on ouvre de gros projets
    – la rétro-compatibilité entre versions
    Bravo en tout cas 🙂

  9. Sylvain dit :

    Bonjour,
    Personnellement, j’ai trouvé cet article et les commentaires très intéressants. Je suis professeur en lycée en architecture et construction et travaille depuis quelques années sur Revit. Je ne connais pas encore Archicad, mais j’ai fait la demande d’une License éducation car je trouve assez complexe (pour mes élèves) de réaliser leurs projets sous Revit. J’espère qu’Archicad leur permettra de laisser plus libre leur imagination et de ne pas trop se restreindre à cause de la complexité de réalisation du model.
    Cependant, je trouve Revit très performant et très stable, et j’apprécie beaucoup les passerelles vers les autres logiciels tels que Archiwizzard par exemple.

  10. Fred dit :

    Travaillant depuis quelques années avec Revit dans un BE, je peux apporter quelques précisions quant aux possibilités peut être peu ou pas connues de ce logiciel. Dorénavant, la suite « bâtiment » d’autodesk compile tous les logiciels qui concerne notre secteur d’activité. De Revit au logiciel de calcul de structure en passant par autocad (toutes versions archi, MEP), 3DS Max… Et ce pour les 3000€ annuels. Il y a des locations différentes il me semble.
    Sûrement moins développée que celle d’archicad, revit propose des familles génériques de base. On peut en trouver également sur certains sites comme dit plus haut. Il est possible de se créer une bibliothèque personnalisée que ce soit pour un BE, un cabinet d’archi. L’éditeur de familles permet de créer des objets 3D avec tous les paramètres que l’on souhaite. On peut nettoyer facilement les familles constructeurs en renommant les familles. On peut supprimer les url, marque, modélè etc… Ca permet de conserver le rendu esthétique souvent plus développé d’un objet constructeur. Important pour un architecte du coup. Je sais que certains BE ou entreprises sous-traitent la création de leur catalogue interne. Ils donnent leur cahier des charges et le sous-traitant réalise la bibliothèque. Évidemment, en architecture, ça peut faire un gros catalogue. Mais une fois fait.
    Pour ce qui est des calques, revit n’en possède pas en effet. Mais on peut utiliser des fonctionnalités de revit pour y palier. On créé une maquette centrale et on travaille avec des sous-projets. J’ai déjà eu des maquettes archi ou il y avait un sous-projet façades, un sous-projet cloisons intérieures… autant que l’on souhaite. On peut rendre ses sous-projets invisibles sur chaque vue.
    Revit a des fonctionnalités de variantes et de phases. Je ne connais pas archicad à ce sujet. De prime abord et de ce que j’ai pu en savoir, c’est assez performant sur ce dernier. Néanmoins, pour avoir travaillé avec un cabinet d’architecture sur un projet en rénovation via les phases de Revit, cela fonctionne bien si tout le monde se met d’accord dés le début. Création, démolition etc… On peut l’utiliser aussi dans une maquette comprenant plusieurs bâtiments. Première phase, bâtiment A etc…
    Pour ce qui est des vues aux échelles différentes sur la même présentation, c’est possible et heureusement.
    Comme dit plus haut, on se heurte à la puissance et la renommée d’autodesk. Les gens prennent de plus en plus revit comme le autocad de la 3D et /ou BIM. Le rvt remplace le dwg. Un autre point concerne interopérabilité. Il y a toujours un peu de pertes dans les exports IFC, les gens ne savent pas forcément configurer les exports/imports entre les logiciels. Etre en closed BIM sur un projet est un net avantage pour communiquer. Les outils Revit fonctionnent à plein etc…

  11. Anonyme dit :

    *3600 euros

  12. Ohouo dit :

    Salut à tous, moi je suis utilisateur d’archicad. Au début orsqu’on utilise archicad et qu’on à pas suivie une formation de qualité, on peut penser que ce logiciel n’est pas du tout professionnel. néanmoins en grandissant dans sont apprentissage, on aperçois qu’il est plus puissant qu’on le pense.
    le comparatif avec revit que moi je fait est tous simple :

    maquette numérique: la visite dans la maquette numérique de archicad est plus simple et reussi que dans revit, de plus le poid de la maquette numérique d’archicad est plus léger que celle de revit.

    graphisme: le graphisme d’archicad est plus épuré au niveau des lignes courbes que revit.

    l’interopérabilité : revit est un produit autodesk donc il est compatible avec les autres produis d’autodesk. mai archicad est aussi compatible avec artlantis et twinmotion mais également rihno 3D ce qui fait d’archicad un logiciel ayant de bon partenaires de compatibilité.

    il y a d’autre critère mais je vais m’arrêter ici.
    merci de m’avoir lu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.