5 Carrières Alternatives Pour Architectes

« Je suis architecte, je veux changer de métier ». 

Il y a quelques mois, je suis tombé sur un podcast qui parlait de reconversion.

Je n’ai pas pu m’empêcher de faire une introspection.

Et si un jour, j’avais envie de pratiquer un second métier, quelles carrières seraient envisageables pour moi ? 

Pour moi, une reconversion idéale (même s’il ne s’agit pas vraiment d’une) serait une reconversion d’où l’on ne part pas de zéro.

Que d’une façon ou d’une autre, on tire parti de notre background antérieur pour mieux prendre un nouveau départ. C’est d’autant plus pertinent en architecture où le cursus est particulièrement ardu (quelqu’un a dit charrette?).

Il faut que d’une manière où d’une autre, les compétences apprises durant l’exercice du métier d’architecte me profitent d’une façon ou d’une autre au futur métier que je vais viser. Avec cette contrainte, le champ des possibilités est tout de suite moins vaste.

Bref, j’ai longuement réfléchi à cette question et j’ai mené des recherches également. J’ai fait le tri et j’ai retenu 5 carrières alternatives pour architectes en quête de reconversion.

Commençons par la première.


1 – Photographe Professionnel


Photo par Reinhart Julian sur Unsplash

Architecture et photographie sont deux professions qui font plutôt bon ménage.

Ces 2 métiers partagent d’ailleurs pas mal de choses en commun et transiter de l’architecture vers la photographie est possible sans accrocs.

Des années d’études et de formation apprennent aux architectes ou aux étudiants en architecture à voir et à percevoir les choses différemment.

Ils sont formés pour tout analyser dans leur environnement et le visualiser de manière distincte. Les architectes sont habitués à capturer des photos de sites, de bâtiments, de structures, etc. pour leurs projets professionnels et académiques. Tous ces traits et qualités sont des bases parfaites utiles pour une transition vers la photographie professionnelle.

Cela est d’autant plus pertinent si vous vous spécialisez dans la photographie d’architecture qui  devient de plus en plus populaire.

Pour vous donner une idée plus claire de l’utilité de la photographie d’architecture, je vais paraphraser le blog Objectif-photographe qui dit :

Les professionnels peuvent exploiter les photos d’architecture de deux manières : soit ils les vendent en tant qu’œuvres d’art soit ils travaillent pour le compte d’un autre professionnel.

  • L’agence immobilière ou le promoteur immobilier qui ont besoin de photos qui valorisent l’immeuble ou la maison qu’ils mettent en vente ou en location et pour lesquelles ils font appel à un photographe pro.

  • L’office du tourisme qui engage un photographe pour prendre des clichées des sites mythiques et des monuments d’une ville pour promouvoir le tourisme local.

  • Les magazines et les blogs spécialisés qui ont besoin de belles photos de monuments pour illustrer leur page et attirer les visiteurs.

  • Les organisateurs d’évènement qui veulent mettre en avant la beauté architecturale, les éléments du décor et la grandeur du lieu de réception comme pour un mariage par exemple.

La photographie architecturale requiert beaucoup des mêmes compétences visuelles et esthétiques qu’un architecte connaît déjà. Vous allez devoir développer des compétences techniques en photographie, éclairage et en postproduction. Être à l’aise avec Adobe Photoshop est un must.

Donc, si vous êtes ennuyé par votre métier d’architecture et que vous avez un faible pour les belles images, Je vous suggère de passer à la photographie.

Vous pourrez utiliser les médias sociaux comme Instragram, Facebook, Snapchat, etc. comme plate-forme pour partager votre travail avec un large public.

Si vous souhaitez vous lancer, sachez que j’ai rédigé un guide où je vous présente 5 appareils adaptés pour la photographie d’architecture.


2 – Perspectiviste 3D


Rendu réalisé par Yannick Coudreau.

Le perspectiviste 3D, c’est le professionnel des images de synthèse.

C’est personnellement l’alternative de carrières qui me parle le plus.

Que ce soit dans l’architecture ou le design, le perspectiviste 3D à un rôle bien particulier. Il a pour mission d’illustrer une idée en la modélisant, dans le but de créer un support visuel qui pourra servir à la réalisation d’un projet. Cela passe par la conception d’une image en 3D puis d’une mise en scène qui permettra de projeter et de simuler l’espace voulu de la manière la plus réaliste possible (volumes, matériaux, lumières…).

Un(e) perspectiviste est donc une personne spécialisée dans l’art du dessin en perspective.

Il est souvent mis à contribution par les architectes et promoteurs pour mettre en images des projets architecturaux dans le cadre d’appels d’offres publiques ou privées (concours d’architecture) et de phases de promotions immobilières par exemple.

Les particuliers peuvent également faire appel à eux pour la réalisation d’insertions paysagères dans le cadre de dépôts de permis de construire. C’est un métier à part entière qui nécessite de savoir lire des plans d’architecte et utiliser les différents outils nécessaire à la réalisation d’une image d’architecture.

Et qui de mieux qu’un architecte pour réaliser ce travail ?

Vous l’avez compris, ces 2 métiers sont intrinsèquement liés. C’est d’ailleurs un métier qu’on a tous endossé à un moment ou à un autre de notre formation, certains avec plus de succès que d’autres.

Ce métier nécessite cependant de bonnes compétences en informatiques et une certaine sensibilité artistique, combinaison qui n’est pas des plus commune, je l’avoue. Si vous avez toujours adoré réaliser des rendus d’architecture et que des logiciels comme 3Ds Max et V-Ray ne vous font pas froid aux yeux, alors sachez qu’être perspective 3D est un métier à part entière que vous pouvez tout à fait envisager.

Si vous remplissez ces critères, alors c’est probablement la meilleure alternative de carrière pour vous. D’ailleurs pas mal des perspectivistes les plus connus sont des architectes qui ont décidé de quitter l’aspect design de la profession et de consacrer leur temps uniquement à sa représentation.

Point positif non négligeable, c’est un métier qu’on peut exercer en tant que freelance et qui est totalement compatible avec le télé-travail.

J’ai interviewé un perspectiviste lors des débuts du blog en 2017, je vous invite à le découvrir :


3 – Designer Industriel / Mobilier


Plusieurs cabinets d’architecture se sont tournés vers le design industriel, en raison des liens créatifs étroits entre ces 2 métiers.

Qu’est-ce que le design industriel ?

D’après Wikipedia :

Le design industriel est l’activité qui consiste à intégrer et utiliser les arts et les sciences pour imaginer et créer (concevoir et visualiser) le dessin (formes, style), les matériaux (couleurs, textures), les fonctionnalités (usages), les valeurs (appropriation), l’utilisabilité (confort), l’ergonomie (sécurité) d’un objet ou produit (en fonction d’une idée ou projet).

Vous l’aurez compris, le design industriel se concentre sur des objets de production de masse à plus petite échelle, par opposition aux bâtiments à grande échelle conçus pour un contexte spécifique.

Si la perspective de concevoir quelque chose d’énorme, de permanent et qui change le paysage vous semble trop intimidante, le design industriel est une excellente alternative à plus petite échelle.

De Frank Lloyd Wright à Mies van der Rohe en passant par Le corbusier, de nombreux architectes se sont essayés à la conception d’objets à plus petite échelle.

Plus encore que le design industriel, le design de mobilier peut être considéré comme la petite sœur de l’architecture.

Photo par Phillip Goldsberry sur Unsplash

D’innombrables architectes célèbres ont apporté une contribution significative à la conception de meubles: Charles et Ray Eames, Alvar Aalto et Arne Jacobsen, entre autres.

Des architectes contemporains tels que Zaha Hadid Architects emboîtent le pas, prouvant que les deux peuvent même être réalisés simultanément.


4 – Manager BIM


Photo par Ryan Ancill sur Unsplash

Le manager BIM fait office d’intermédiaire entre les designers, clients, architectes, ingénieurs sur un projet.

Le manager  BIM supervise les procédures de construction numérique et gère la production de dessins. Ce rôle peut également inclure la formation d’autres employés et collègues, la supervision des achats de matériel et de logiciels, la mise à jour de toutes les technologies, etc.

Ce plan implique la mise en œuvre et l’utilisation d’un modèle numérique aidant à la coordination et à la prise de décision sur un projet immobilier. Le rôle du BIM manager consiste donc à développer ce processus en respectant les contraintes et normes techniques liées à la législation et à la protection de l’environnement. A travers une plateforme numérique, ce professionnel assure la communication entre les différents acteurs.

Ce rôle requière une très grande expérience et la parfaite maîtrise des processus de construction virtuelle et de documentation.

Le BIM est différent de la CAO, et ce ne sera pas forcément le CAD manager qui se verra attribué ce rôle de leader.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce métier, je vous invite à lire cet article du blog objectif-bim.


5 – Urbaniste


L’urbaniste est un « technicien spécialisé dans l’ordonnancement des espaces urbains ».

Son rayon d’action concerne principalement les agglomérations et la planification territoriale. Le terme d’urbaniste peut parfois englober ou être confondu avec la profession d’aménageur qui comprend un rayon d’action dépassant les espaces urbains mais emploie, en fonction du contexte, les mêmes compétences.

En raison d’une rapide croissance de la population qui se déplace vers les zones urbaines, les codes de l’urbanisme sont constamment en évolution.

L’état dynamique de l’environnement urbain en fait une voie passionnante à suivre en tant qu’architecte, couvrant tout, des changements économiques et démographiques au développement durable.

C’est un métier qui nécessite une capacité d’adaptation et une résolution de problèmes à grande échelle.

Photo par Alvaro Reyes sur Unsplash

Si, dans ce métier, comme en architecture, le dessin constitue la base du travail, la ressemblance s’arrête là. L’urbaniste agit avant l’architecte ou l’ingénieur, qu’il s’agisse de réhabiliter, développer ou protéger un lieu ou un espace. Il programme et prépare, alors que l’architecte construit.

Il n’en reste pas moins vrai qu’un architecte qui souhaite démarrer une carrière d’urbaniste part avec un avantage certain.

Enfin, l’urbaniste peut exercer tant dans le privé que le public (fonction publique d’Etat, fonction publique territoriale).

Bref, urbaniste reste une option intéressante de carrières alternatives pour les architectes.


Avant de terminer, je tiens à souligner que ce n’est pas parce que vous êtes diplômé en architecture que vous ne pouvez qu’être architecte. Un diplôme en architecture vous donne un ensemble de compétences variées qui peuvent être appliquées à de nombreux métiers.

Je peux vous en citer un paquet : pensée créative et résolution de problèmes, compétences en conception et dessin, compétences informatiques y compris la CAO et divers autres logiciels, compétences en recherche, approche analytique et logique de la résolution de problèmes, compétences en communication verbale, écrite et visuelle, compétences en gestion de projet, capacité de travailler en équipe, connaissance de l’industrie de la construction, compréhension de l’espace, capacité de rassembler les facteurs clés entourant un projet pour inclure les domaines environnementaux, sociaux, culturels et politiques et j’en passe.

Toutes ces compétences peuvent être utilisées pour propulser un second métier voire une reconversion.

Cette liste est très loin d’être exhaustive mais l’article est déja assez long.

Si vous avez des idées d’autres métiers ou si vous pratiquez vous même d’autres métiers en plus de votre métier d’architecte, n’hésitez pas à le mentionner dans la zone commentaires.

A très bientôt sur Archigrind.

 

Notez cet article
close

Oh salut 👋
Je suis ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu de qualité dans votre boîte de réception, chaque mois.

Ps : Je n'envoie pas de messages indésirables !

Articles Similaires...

2 réflexions au sujet de “5 Carrières Alternatives Pour Architectes”

  1. Hello! Je suis étudiant en architecture et depuis le début j’ai un fort penchant pour la partie représentation des projets, au point que j’ai lancé ma micro entreprise a côté de mes études et ai pris une année de césure pour développer ce projet professionnel, je suis un amour du monde de l’image, c’est un vrai plaisir au quotidien d’exercer ce métier! Encore deux ans d’études derriere pour quoi qu’il en soit avoir le diplôme 🎓 😉

    Répondre

Laisser un commentaire