Si vous faites vos premiers pas dans le monde de la 3D et du texturing particulièrement, vous êtes sans doute une fois tombé sur les termes Bump Map et Displacement map.

Etant donné les fonctions très similaires de ces deux méthodes de texturage, beaucoup de personnes tendent à les confondre alors que bien que similaires, elles ont chacune leur particularité.

Je vais donc tâcher de vous expliquer de façon très simple, en m’aidant d’images, les différences subtiles qui existent entre « Bump Map » et « Displacement Map ».

Ps : Avant de commencer, je tiens à signaler que ce tutoriel s’adresse aux utilisateurs ayant une certaine base avec les logiciels de modélisation 3D, j’utiliserai parfois des termes qui paraîtront obscurs à ceux qui débutent mais ce n’est pas grave car je mettrai surtout l’accent sur le côté théorique et non technique au cours de ce tutoriel.


Bump Map et Displacement Map : les points communs

Avant toute chose, j’ai crée un matériau témoin qui nous servira de base comparative tout au long de ce tutoriel. C’est un matériau simple crée à l’aide d’une image que j’ai appliqué dans le slot diffuse map.

Les images sont crééés à l’aide de V-Ray Material Presets Pro, un plugin que j’aime bien et qui fait partie pour moi de la liste 10 Plugins 3ds Max Indispensables pour les Rendus d’Architecture.

Le matériau qui nous servira de base.

Appliquons donc une bump map sur cette texture et voyons le résultat.

Comme vous pouvez le voir, la différence est nette.  La bump map a permis d’apporter du relief à la texture, de la rugosité permettant ainsi d’apporter un gain significatif en réalisme. Et c’est justement le rôle d’une bump map : ajouter du relief à une surface.

Essayons de faire le même comparatif mais en utilisant cette fois le matériau sur lequel on aura appliqué une displacement map.

Constat : à l’instar de la Bump Map, la displacement map permet d’apporter du relief à notre texture. Bump Map et Displacement Map sont elles donc pareilles? La réponse est non et je vais vous expliquer pourquoi.

Bump Map et Displacement Map : les différences

Si vous regardez attentivement la deuxième image comparative, vous allez remarquer une chose étrange.

Au contraire de la première image, lorsque l’on compare le matériau de base et celui sur lequel a été appliquée la displacement map, on note une nette différence de volume. Les deux images ne se superposent pas fortement, comme si un autre objet avait été utilisé. Pourtant c’est bien le même objet, seule la displacement map a été ajoutée.

Et c’est là toute la différence entre Bump Map et Displacement Map.

La première chose que vous devriez savoir, c’est que les détails crées par la bump sont faux, c’est une illusion. La Bump map crée l’illusion de relief sur la surface d’un modèle en utilisant des techniques d’éclairage avancées. En vérité, aucun polygone n’est ajouté à votre modèle.

C’est tout le contraire de la displacement qui, elle, modifie réellement votre modèle. Les détails que vous voyez sont « réels » car la structure de l’objet a été réellement modifiée. De nouveaux polygones ont donc été crées.

 

Source : nrnx.github.io

Cette différence est encore plus explicite sur cette image où l’on voit clairement que l’objet sur lequel a été appliqué la bump map reste parfaitement rond tandis que celui auquel a été appliqué la displacement map a vu sa structure modifiée.

Bump Map et Displacement Map : Quand les utiliser ?

Dans la majeure partie des cas, utiliser une Bump Map est plus profitable qu’utiliser une Displacement Map. Pourquoi?

Parce que la Bump utilise très peu de ressources. Ne créant aucun polygone supplémentaire, votre scène reste légère et vous gagnez en temps de rendu.

Seulement, il arrive parfois qu’utiliser une bump map ne soit pas une bonne solution. Selon l’angle de vue de la caméra, il arrive que la supercherie saute aux yeux. Il apparaît alors clairement que l’objet n’a en fait aucun relief. Dans ce cas de figure, utiliser la displacement map reste la meilleure solution.

De manière générale, lorsqu’un objet est en premier plan, en l’occurence très proche de votre caméra, optez de préférence pour une displacement map. Et au contraire, pour tous les objets en second ou en arrière plan, préférez l’utilisation de la bump map. En gros, analysez votre scène et déterminez quelle map est plus à même d’être utilisée sur tel ou tel objet!


Voilà, vous savez maintenant différencier une bump map d’une displacement map.

Ainsi s’achève donc ce tutoriel. Si vous avez des questions ou des remarques à faire, merci de me le notifier en commentaires, je me ferai un plaisir d’y répondre.

 

Bump Map et Displacement Map: Quelles différences?
5 (100%) 1 vote

Laisser un petit mot

Laisser un commentaire