Archicad 25 : Les Nouveautés

La nouvelle version du célèbre logiciel d’architecture et pionnier du BIM, ArchiCAD, est sortie !

Du moins à l’international. La version Française, au moment où j’écris cet article, n’est pas encore disponible en téléchargement.

Après la grosse montée en puissance avec la version 24, qui nous a gratifié d’excellentes nouvelles fonctionnalités comme les objets algorithmiques ou les outils MEP intégrés, cette version 25 arrive avec une certaine pression sur les épaules.

Saura t-elle nous enthousiasmer autant que la précédente ?

Découvrons cela ensemble à travers un rapide tour des quelques nouveautés.


Les nouveautés d’Archicad 25 : Design


Commençons par les nouveautés relatives aux fonctionnalités de design de projet.

Cette version 25 assure la continuité de la version 24 qui a introduit pas mal d’éléments permettant de matérialiser au mieux nos idées de design directement dans Archicad, sans avoir à recourir à d’autres logiciels tiers.

Cette nouvelle mouture d’Archicad apporte 39 nouveaux objets de mobilier et de décoration contemporains – tels que de nouvelles armoires de cuisine modulables, canapés-lits, cintres, rideaux, porte-manteaux, tables, chaises, matelas et grilles font désormais partie de la bibliothèque Archicad par défaut – totalisant déjà plus de 1 300 objets paramétriques.

Il faut savoir que la bibliothèque d’Archicad a très peu évolué avec le temps. Ce sont plus ou moins toujours les même objets qu’à mes débuts, il y a dix ans maintenant, depuis Archicad 14.

La bibliothèque a vraiment besoin d’un bon gros lifting pour répondre aux exigences d’aujourd’hui et Graphisoft semble avoir pris conscience de cela.

Bien que j’aurai préféré une bonne grosse mise à jour, ils semblent privilégier plutôt la piste des petites mises à jour par version. C’est déjà ça.

Parmi les nouveaux objets implémentés, il y a un très sympathique outil de modélisation de cuisine paramétrique.

Il est désormais possible par exemple  de modéliser n’importe quel élément de cuisine rapidement et sans effort à l’aide des armoires de cuisine paramétriques et modulaires. Il suffit de placer les éléments, les étirer à la taille souhaitée, puis de personnaliser leurs composants.

L’outil d’escalier qui a subi une refonte avec la version 21 également a été amélioré dans cette version d’Archicad 25.

La modélisation d’escalier a toujours été un cauchemar pour moi mais cette nouveauté semble apporter une flexibilité plus que bienvenue à cet outil. Je vous laisse apprécier de vous même avec cette courte vidéo :

L’ergonomie du logiciel a également bénéficié de quelques améliorations notamment avec la fonctionnalité de basculement rapide entre les vues 2D/3D.

Il est désormais possible d’éditer un composant en 2D tout en travaillant en 3D. Il est par exemple possible de désormais masquer les éléments sélectionnés en 3D mais ces derniers restent visibles en 2D. Avant il fallait passer nécessairement passer par les calques et masquer un élément le masquait obligatoirement à la fois en 2D et en 3D. Pas de demi mesure.

Il est aussi possible désormais de rapidement retrouver un objet sélectionné en basculant dans la vue. Avant, un élément sélectionné en 2D ne l’était pas en 3D, il fallait le retrouver manuellement et vice versa. C’était assez irritant et je suis ravi que ce soucis soit désormais de l’histoire ancienne.

Bref, une nouveauté plutôt sympatoche.


Les nouveautés d’Archicad 25 : Visualisation


Coté visualisation, Archicad 25 apporte aussi quelques nouveautés.

Archicad 25 propose une gamme de nouvelles fonctionnalités pour rendre vos créations plus expressives.

L’affichage des textures de surface dans les vues en coupe et en élévation en est une.

Il est désormais possible de réaliser des coupes et façades plus esthétiques avec des détails réalistes. Il est désormais possible d’afficher vos textures de surface directement dans les vues en coupe et en élévation dans Archicad sans utiliser de logiciel d’édition supplémentaire (coucou Photoshop).

Des options de remplissage d’ombre douce et de couverture réaliste sur les textures ont été implémentées.

Vous pouvez maintenant présenter votre projet avec des détails précis et artistiques en utilisant des ombres douces pour ajouter des contours et de la profondeur à vos surfaces dans les vues en coupe et en élévation.

Plus de précisions sur les différentes fonctionnalités dans la vidéo de démo officielle :

J’ai lu aussi quelque part qu’Archicad intégrerait bientôt le moteur de rendu Redshift dans quelques mois.

Si c’est vrai, c’est une excellente nouvelle car c’est un moteur de rendu basé sur le GPU qui permet de sortir d’excellentes images bluffantes de photoréalisme.

Je ne vais pas trop m’étendre là dessus avant d’avoir plus d’informations là dessus mais si ça concrétise c’est un véritable bond en avant pour Archicad qui pourrait justifier l’achat de cette nouvelle version à lui tout seul.


Les nouveautés d’Archicad 25 : Collaboration


On termine cet article par les différentes nouveautés en matière de collaboration.

L’essence même du BIM est de faciliter la collaboration entre les différents corps de métier intervenant dans la réalisation d’un projet de construction. Archicad étant l’un des pionniers du BIM, chaque version voit son lot d’améliorations permettant d’améliorer cette collaboration et la rendre plus fluide.

Archicad réduit les frontières entre les métiers mais aussi entre les solutions logicielles grâce à l’amélioration de son interopérabilité avec Revit.

Archicad 25 permet une migration facile de Revit vers Archicad grâce à la fonctionnalité d’échange de géométrie RFA & RVT. La nouveauté c’est que cette fonctionnalité est directement disponible dans Archicad 25, avec prise en charge d’Autodesk Revit 2021.

La collaboration avec des ingénieurs utilisant Revit MEP est désormais facilitée. De même pour Solibri.

Aussi, Archicad 25 prend en charge plus de 40 formats d’exportation et d’importation, y compris des formats classiques tels que DWG, PDF et XLS ainsi que les formats OPEN BIM contemporains IFC et BCF.

Ces derniers sont des normes indépendantes du fabricant et de l’industrie.


Voici très succinctement résumées les nouveautés d’ArchiCAD 25 que je juge intéressantes.

Cette liste n’est pas exhaustive.

Je vous invite donc vivement à consulter le site officiel pour découvrir les autres fonctionnalités introduites avec cette nouvelle version.

Je trouve personnellement que cette mise à jour n’est pas aussi percutante que la précédente en termes de nouveautés. J’ai plus l’impression d’avoir une version Archicad 24.5.

Mais ces nouveautés restent tout de même bonnes, apportant des améliorations ou corrigeant des insuffisances de longues dates.

Et vous, qu’avez vous pensé des nouveautés d’Archicad 25 ? Quelles fonctionnalités avez vous aimé et quelles fonctionnalités voudriez vous voir dans les prochaines versions ?

Dites le moi dans la zone des commentaires.

A très bientôt sur Archigrind ! 

Rédigé par Archimède

Un geek de 28 ans passionné par la tech, le graphisme, le montage vidéo, la programmation et l’univers du rendu d'architecture. 😊

samedi, Juil 10

Contenus similaires…

1 Commentaire

  1. Guemra

    une suggestion pour différencier les plumes des contours dalle ou maillage non coupée entre une vue en plan et vue sur façade .merci

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet article vous plaît ?

 

Abonnez-vous à ma newsletter pour être notifié des prochains articles et recevez en bonus un extrait de mon ebook "le guide de l'e-architecte"

Garantie sans spam ! ;)

Merci d'avoir souscrit à ma newsletter !