Comme chaque annnée, GRAPHISOFT, le principal éditeur de solutions logicielles de modélisation des informations du bâtiment (BIM) pour les architectes et les concepteurs, a annoncé le lancement de la nouvelle version de son logiciel phare : Archicad 23.

Dans cette nouvelle mouture,  ARCHICAD 23 met l’accent sur les performances grâce à l’amélioration d’éléments essentiels tels que le démarrage du logiciel, l’ouverture des fichiers, le travail dans des environnements multi-projets et la commutation entre différentes vues du projet BIM.

Archicad étant discutablement, le logiciel BIM le plus fluide du marché, cette version risque de creuser un peu plus l’écart avec la concurrence.

 

 

Les tout nouveaux outils Opening, Column et Beam améliorent la précision de la modélisation et l’interopérabilité avec les disciplines d’ingénierie.

«Les tâches quotidiennes telles que le démarrage de votre logiciel et le passage d’un projet à un autre ou d’une vue à l’autre peuvent s’avérer être des obstacles sérieux à un confort optimal de travail», a déclaré Peter Temesvari, directeur de la gestion des produits chez GRAPHISOFT.

«Nous avons supprimé ces obstacles, plaçant l’architecte plus fermement dans le siège du conducteur, le logiciel répondant à la façon dont les architectes pensent et travaillent. La réactivité accrue d’ARCHICAD 23 est vraiment remarquable!  »

Archicad 23 sera-t-il aussi performant qu’annoncé? Nous le saurons très bientôt.

Archicad étant souvent instable et sujet à des plantages réguliers sur certaines machines, cette nouvelle version pourrait sonner le glas de ces problèmes.

Etant donné qu’un travail d’optimisation sera effectué, il faut également s’attendre à ce qu’Archicad tourne de façon plus fluide sur les appareils moins récents.

En attendant d’en savoir plus, voyons ensemble les réelles nouveautés en termes de fonctionnalité.


Quoi de neuf dans ARCHICAD 23?


Pour le moment, assez peu d’informations sur les nouvelles fonctionnalités de cette version mais un article publié sur le blog officiel nous permet déja d’en savoir un peu plus.

Des vidéos démo devraient bientôt arriver sur la chaîne Youtube d’Archicad comme d’habitude afin de nous permettre d’en savoir un peu plus.

MAJ du 08 Juin 2019 : 

Graphisoft, développeur d’ArchiCAD, et Epic Games, développeur d’Unreal Engine, ont annoncé une collaboration visant à fournir aux utilisateurs d’ArchiCAD 23 un accès gratuit à une future version de la nouvelle solution de visualisation d’Epic, basée sur la récente acquisition de Twinmotion, qui intègrera la technologie de rendu en temps réel

Grâce à cette collaboration, Epic Games tente de combler le besoin des architectes soucieux de créer une présentation rapide de leur travail.

Après avoir acquis Twinmotion auprès d’Abvent, Epic a proposé gratuitement Twinmotion jusqu’en novembre 2019.

Huw Roberts, PDG de Graphisoft, est enthousiasmé par le rendu en temps réel de ArchiCAD 23 et par la manière dont les clients bénéficieront d’une expérience immersive sans pareil lors de la création et du partage de leurs conceptions architecturales.

Voici ce que nous dit Graphisoft à travers son article de blog :

  • Outils de colonne et de poutre repensés:

Après les escaliers dans ARCHICAD 21 puis les murs rideaux dans la version 22, ARCHICAD 23 quant à lui s’attaque aux outils de colonne et de poutre en permettant aux architectes de modéliser plus rapidement et de créer des détails de construction précis ainsi des estimations de quantité pour les poutres et les poteaux en béton armé, en acier complexe, en bois et en composite.

Les colonnes complexes et les poutres courbes, cintrées et crénelées peuvent désormais être modélisées et documentées pour répondre aux normes graphiques et de représentation.

Les poutres et les colonnes peuvent être affichées à l’aide de diverses vues projetées et symboliques et de remplissages.

Une nouveauté plutôt intéressante. A voir à l’usage ce que ça donne.

  • Vides, niches et renfoncements:

ARCHICAD 23 introduit un nouvel outil d’ouverture dédié à la modélisation et à la coordination des vides, des renfoncements et des niches de projet – en tant qu’ouvertures horizontales, verticales ou obliques sur des éléments, des groupes d’éléments ou même des étages.

Ces ouvertures sont importantes pour la coordination de projet, car elles concernent également les architectes, les ingénieurs et les consultants et doivent être documentées par les architectes et les ingénieurs.

Les ouvertures peuvent être modélisées, planifiées et documentées à l’aide d’outils intuitifs, et partagées à l’aide de normes IFC ouvertes.

  • Connexion Solibri renouvelée:

La nouvelle version d’ARCHICAD permet un contrôle transparent du code et de la constructibilité à n’importe quel stade de la conception.

Le module complémentaire mis à jour détecte et envoie automatiquement uniquement les éléments modifiés dans le modèle ARCHICAD, ce qui accélère la collaboration.

  • Connexion dRofus améliorée:

ARCHICAD 23 permet aux architectes de capturer et d’organiser les exigences de planification du client et de les utiliser pour valider et proposer des alternatives de conception.

La base de données dRofus permet aux concepteurs de collecter et de gérer facilement les règles de planification et les données de conception, même lorsque vous travaillez sur des projets vastes et complexes, tels que des hôpitaux, des aéroports et des universités.

  • Connexion en temps réel Rhino-Grasshopper-ARCHICAD:

le nouveau DeconstructComponent de Grasshopper peut être utilisé pour extraire les données de surface d’élément ARCHICAD en tant que référence de conception.

À l’aide de cette fonction, les modifications apportées au schéma de conception principal dans BIM met automatiquement à jour tous les détails de conception liés générés via des algorithmes de conception dans Grasshopper.

 

  • Amélioration de l’interface utilisateur

L’interface utilisateur continue son petit lifting. Comme nouveautés, nous avons également :

– Nouveau moteur CineRender

– Gestion des attributs

– Affichage des paramètres de mise à jour

– Options de lignes de pointeur d’étiquette de texte

– Amélioration du mur-rideau

– Activation et désactivation de la clé logicielle intégrée


 

Et c’est tout pour le moment.

A chaud, je dirai que cette version d’Archicad est moins impactante que les précédentes mais j’attendrai que sortent les premières vidéos avant de me prononcer là dessus.

J’éditerai cet article au fur et à mesure afin de le rendre le plus exhaustif possible.

A très bientôt sur Archigrind.

1 réponse

  1. Christophe FORTINEAU dit :

    Indiscutablement, le logiciel BIM le plus fluide du marché 😉

    Quant à sa sortie, il faudra attendre septembre 2019
    Pour avoir testé la version beta, je confirme que cela vaut la peine d’attendre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.